Jacques Kyabula Katwe fait du Haut-Katanga un havre de Paix

Le Gouverneur du Haut- Katanga Jacques Kyabula Katwe n’est pas de tout repos à lire cette dépêche de sa cellule de communication nous parvenue ce vendredi 22 janvier:

Le mardi 19/01/ 2021 dernier, tout Lubumbashi était en effervescence : la lutte engagée par le Gouverneur de Province contre la criminalité déclenchée porte déjà ses premiers fruits.
Alors que le commandant de la 22ème Région Militaire, le Général Smith Ghanga lui présentait 3 de présumés bandits ayant braqués un échangeur de monnaie au niveau de la Place de la Poste le 12 Janvier dernier, le gouverneur Jacques Kyabula saisit la balle au bond pour réitérer sa détermination d’aller jusqu’au bout pour que Lubumbashi sorte de ce cercle infernal.
Incroyable mais vrai, ces malfrats détenaient des armes de guerre avec lesquelles ils sèment la mort et la désolation.
Tenez: 4 AK47, 7 chargeurs, 1 bombe lacrymogène, 1 matraque, 217 cartouches, et bien d’autres effets militaires, et plus grave, un véhicule à leur disposition pour opérer et faciliter l’évacuation des butins après les forfaits !
Le N°1 du Haut-Katanga a jeté des fleurs aux Forces de l’ordre pour ce joli coup de filet et a insisté sur la collaboration de la population afin de dénicher tous les malfaiteurs où qu’ils se trouvent.
Les présumés bandits ont eu droit à un procès public sans complaisance pour servir d’exemple, le gouverneur y a assisté.

Mwant Yav Mushid III s’en mêle

Toujours prompt à l’écoute de sa population, le Gouverneur Kyabula a reçu la visite du Grand Chef Mwant Yav Mushid III, venu solliciter son appui dans la conversion des mentalités de ceux qui voudraient voir les peuples vivre à couteaux tirés. Il a fait allusion aux échauffourées ethnico-tribales qui défraient les chroniques. Le niveau des actes de vandalisme perpétrés par les parties en furie ne doivent plus se reproduire. Jacques Kyabula Katwe a besoin d’un Haut-Katanga prospère et rien d’autre.
Les 2 dignes fils du Katanga en ont profité pour échanger des voeux de BONANA 2021.

Diplomatie

Un autre fait marquant, et pas le moindre, c’est l’arrivée du nouvel Ambassadeur de la Grande Bretagne en République Démocratique du Congo.
Madame Emily Maltman était venue pour des civilités mais aussi de tabler sur la possibilité d’amélioration du climat des affaires, des investissements, de l’agriculture mais surtout la création des emplois afin de résorber le chômage des jeunes.

Denise Dusauchoy
Consultante en communication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.