Ituri: La société civile d’Aru accuse l’évêque de Mahagi-Nioka d’avoir fait incarcéré plusieurs de ses fidèles

Les prisonniers d’Aru

La société civile de l’Ituri est très préoccupée par les conditions incarcerales des prisonniers d’Aru. C’est à cet effet, qu’il interpelle la communauté internationale comme nationale sur situation decriante tout en condamnant l’évêque de Mahagi Nyoka, Mgr Sostene Ayikuli Adjuwa d’avoir emprisonner plusieurs de ses fidèles pour des petits griefs:

« Parmi eux, des gens arrêtés par l’église catholique D’Ariwara. Les Lamila et Nyoro promettent de mettre fin à la paroisse Virgo Maria si quelque chose arrive à leurs frères incarcérés suite à la plainte de Monseigneur Ayikuli Adjuwa, évêque du Diocèse de Mahagi-Nioka ».

Des morts vivants

Il poursuit: « Quant à l’état congolais, il doit assumer ses responsabilités sur toute l’intendue de la République, il ne doit pas se limiter uniquement aux prisons des grandes villes, les prisons de l’intérieur doivent être prises en charge par l’état »

une squelette qui marche

Ces gens présentent les signes de maladies à cause de la précarité qu’ils vivent là-bas, pas de nourriture, pas de médicaments.

Il faut noter que plusieurs prisonniers sont victimes de leur appartenance dans une des communautés en conflit en Ituri.

Pierre Kahambwa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Verified by MonsterInsights