Interview(2015). Cédric Bakambu : « Tout joueur rêve d’une carrière internationale…»

Interview(2015). Cédric Bakambu : « Tout joueur rêve d’une carrière internationale…»

1 0
Read Time:2 Minute, 19 Second

Champion d’Europe junior avec les bleuets il y a quelques années, Cédric Bakambu fait partie des binationaux convoqués par le sélectionneur Florent Ibenge de la RDC pour le match amical Fifa contre l’Irak en fin mars. Quelques jours avant la publication de la liste intervenue le 10 mars, ce joueur pétris de talent, ancien de Sochaux et qui évolue actuellement à Bursapor en Turquie, a accordé un entretien  exclusif aux Dépêches de Brazzaville.

Dépêches de Brazzaville : Cédric Bakambu, c’est depuis l’été dernier que vous êtes à Bursaspor en Turquie, et ça se passe plutôt bien, vous avez déjà à votre compteur seize buts toutes compétitions confondues. Il n’y a apparemment pas eu de problème d’adaptation à ce nouveau championnat après Sochaux en L1…

Cédric Bakambu : Apres Sochaux, il me fallait un nouveau challenge. Bursaspor est un bon club avec de l’ambition. L’adaptation n’a pas été facile du fait de la barrière de la langue. Mais au fur et à mesure, je me suis amélioré et les efforts fournis ont porté du fruit avec mes performances sportives.

DB : Quelles sont vos ambitions avec Bursaspor ? Des chances pour une place européenne ? Pensez-vous rester ou y a-t-il des offres d’ailleurs ?

CD : Nous espérons finir à la meilleure place possible, et nous sommes encore engagés en coupe de Turquie. Nous sommes interdits de coupe d’Europe pour la saison prochaine. Moi de mon coté, je viens d’arriver, je fais ce que j’ai à faire, et on verra à la fin de saison. Mais je me sens bien ici à Bursa.

DB : Que pensez-vous de l’organisation et du niveau du football turc ?

CD : Le football turc dans l’ensemble est de qualité, les infrastructures sont optimales pour un joueur de football. Et l’ambiance est remarquable, c’est vrai qu’il y a parfois quelques problèmes, mais c’est comme partout. En tout cas, je ne regrette pas d’être ici.

DB : Vous avez été champion d’Europe junior sous les couleurs de la France avec Gaël Kakuta… Vous pensez aujourd’hui à une carrière internationale ?

CD : Oui, c’est clair, ce titre de champion d’Europe junior a marqué ma jeunesse, avec mon ami Kakuta. Maintenant, c’est vrai, tout joueur rêve d’une carrière internationale.

DB : Votre nom figurait sur la première liste des joueurs sélectionnables en RDC publiée par le sélectionneur Florent Ibenge avant les éliminatoires de la CAN 2015. Et depuis, la RDC a fini troisième de la compétition. La sélection congolaise ne se présente-t-elle pas pour vous comme une opportunité de carrière internationale ? Est-ce que vous y pensez parfois ?

CD : J’ai toujours pensé à la sélection de la RDC. On verra ce que l’avenir me réserve. Affaire à suivre.

Martin Enyimo

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
A la une Actualité societé Societe kinshasa Sports