Infox-Intox: les tarifs de l’énergie électrique demeurent inchangés en devise

 « Les tarifs de consommation d’énergie électrique applicables aux abonnés de la SNEL sont fixés en dollars américains et payables en francs congolais, au taux de la Banque Centrale du Congo », a-t-on lu dans un arrêté ministériel du 07 mars 2009.

Selon cet arrêté du ministère de l’Economie nationale et commerce, cette fixation du tarif en dollar américain qui occasionne la hausse des tarifs en francs congolais, en fonction du comportement du dollar sur le marché, porte sur les abonnés de la Snel haute, moyenne et basse tensions.

Les abonnés haute tension (HT) dans le secteur hydraulique sont compris entre 0,0435 et 0,0569 USD/Kwh,  tandis que pour les clients de la moyenne tension (MT), le tarif  est fixé à 0,098 USD/Kwh. Toutefois, a noté la source, la tarification monôme des clients précités demeure d’application jusqu’au troisième ajustement.

Pour les clients de la moyenne tension, l’arrêté ministériel détermine aussi les tarifs moyens des abonnés du secteur hydraulique dont les prix sont fixés de la manière suivante :

Moyenne tension force motrice : 0,098USD/Kwh pour tous les clients de la catégorie ; moyenne tension vapeur : 0,095USD/Kwh de prix moyen binôme à atteindre à quatre ajustements semestriels.

Pour le chauffage pour cuisson et transformation des matières, hormis les métaux, le tarif moyen binôme est de 0,097USD/Kwh, tandis que pour ceux de la  moyenne tension office bureau, le tarif moyen binôme est de 0,098 USD/Kwh.

Pour les clients de la moyenne tension résidentielle (représentation diplomatique), le tarif moyen  est de 0,087USD/Kwh alors que ceux de la moyenne tension Building, confessions religieuses et Asbl, le tarif monôme  revient à 0,087USD/Kwh à atteindre en quatre ajustements semestriels de 0,0510USD/Kwh, 0,0630USD/Kwh, 0,0750USD/Kwh, et 0,0870USD/Kwh

Concernant les abonnés de la basse tension (BT), les tarifs  de vente d’énergie dans le secteur hydraulique sont fixés également en dollars américains et payables en monnaie locale au taux de la Banque centrale du Congo.

Pour ce qui est de la basse tension ordinaire, s’agissant particulièrement des provinces  du Haut-Katanga, Kongo central, Bandundu (ancienne configuration provinciale)  et Kinshasa ; les prix moyens sont ceux actuellement en vigueur à l’Est du pays. Ces tarifs seront atteints après quatre ajustements semestriels progressifs, a précisé la source.

S’agissant de la basse tension (BT) sociale, le prix moyen de référence est de 2,65 USD, le forfait de 100Kwh à atteindre en quatre ajustements semestriels.

«Les clients basse tension ordinaire disposant d’un compteur  résidentielle : le prix moyen de référence est de 0,039 USD/Kwh à atteindre en quatre ajustements semestriels progressifs et 0,087 USD/Kwh à atteindre en quatre ajustements semestriels résidentielle 2 pour le prix moyen de référence.», a-t-on lu dans cet arrêté.

La variation des prix à la hausse comme à la baisse est consécutive à la dépréciation du franc congolais sur le marché officiel par rapport au dollar américain.

L’arrêté ministériel a été pris par le gouvernement, à travers le ministère de l’économie nationale pour permettre à la SNEL, au terme d’un tarif équitable et équilibré d’assurer la couverture de ses charges d’exploitation et de maintenance ainsi que le financement de son développement ; rendre positif le fonds de roulement ; rétablir les équilibres internes et externes des tarifs ce, en dépit de l’équilibre et l’équité tarifaires.

Depuis la publication de cet arrêté jusqu’à ce jour, la Snel SA n’a jamais modifié son tarif auprès de ses abonnés et demeure dans les normes établies par la législation en la matière.

Avec ACP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Verified by MonsterInsights