Ilunkamba attend la notification de la décision pour démissionner

Enfin, le premier ministre Ilunkamba vient de reconnaître la compétence de l’Assemblée nationale d’examiner la motion de censure qui lui a été destinée dès lors qu’elle a été signée par 301 députés nationaux.
Donc, Ilunkamba s’incline devant la décision de la plénière présidée par le Bureau d’âge.

« Étant donné que les députés nationaux qui composent l’Assemblée nationale et ont été élus lors des élections générales du 2018 ont majoritairement voté le mercredi 27 janvier 2021 la motion de censure dirigée contre mon gouvernement, j’attends la notification de cette décision pour prendre mes responsabilités conformément à la Constitution », vient d’écrire le premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba.
Gel Boumbe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.