Identification et enrôlement des électeurs : Patricia Nseya présente le bilan de mi-parcours.

La Rapporteur de la CENI, Madame Patricia Nseya, a brossé ce mercredi dans la salle Abbé Malu Malu, le bilan des opérations d’identification et d’enrôlement dans les airs concernés devant la presse tant nationale qu’internationale dont voici la quittance :

Patricia Nseya face à la presse

Mesdames et Messieurs de la presse, 

Je vous remercie d’avoir promptement répondu à notre invitation, en dépit de vos multiples sollicitations.

Le présent point de presse tient, à travers vous, à mettre l’opinion nationale au parfum des progrès actuels sur l’opération d’identification et d’enrôlement des électeurs (RFE) lancée le 24 décembre 2022 dans la première aire opérationnelle (A01), et le 25 janvier 2023 pour l’aire opérationnelle 2 (A02).

Il convient de signaler, dès lors, que cette opération se poursuit avec succès dans deux aires opérationnelles.

Le management de la CENI piloté par SEM Président Denis KADIMA KAZADI s’est engagé à travailler dans la franche collaboration avec toutes les parties prenantes, le cas échéant, les maisons de presse, pour informer régulièrement l’opinion publique graduellement de l’état d’avancement du processus électoral afin d’éviter la désinformation, les spéculations de mauvais goût  et l’infox qui ne cessent de prendre l’envergure surtout en cette ère du numérique.

Raison pour laquelle, d’ailleurs, la CENI a estimé nécessaire de mettre en place, grâce à son Plan National de l’Information et de la Communication, des mécanismes permettant un accès sans entrave aux informations liées au processus électoral.

Mesdames et Messieurs de la presse,

Pour ce quatrième cycle électoral, la CENI s’est fixée l’objectif d’identifier et d’enrôler les Congolais résidant à l’étranger dans le cadre d’un projet pilote prenant en compte cinq pays à savoir, l’Afrique du Sud, la Belgique, la France, le Canada et les Etats-Unis d’Amérique. Les 3 premiers pays étant dans le paquet de la deuxième aire opérationnelle, sont déjà en cours d’enrôlement depuis le 25 janvier dernier, alors que les deux pays restants attendent la troisième qui devra entamer l’opération, sans faute, conformément au calendrier  électoral 2022-2027.

La communication de ce jour porte ainsi sur 3 points :

  • Le monitoring des première et deuxième aires opérationnelles
  • La formation dans la troisième aire opérationnelle et
  • La prise en charge de quelques kits qui posent des soucis.

1. a. Du monitoring de la première aire opérationnelle

L’enrôlement dans la première aire lancée le 24 décembre 2022 a été prolongé de 25 jours, soit du 24 janvier au 17 février 2023, pour permettre aux requérants en retard d’obtenir leurs nouvelles cartes. 

Après la ronde dans plusieurs centres d’inscription (CI), le constat est plus que positif au regard de l’engouement de la population et des statistiques actualisés à notre disposition. Preuve que les Congolais en âge de voter et remplissant les conditions sont déterminés à jouer leur rôle de souverain primaire.

Mesdames et Messieurs de la presse,

Les données que nous allons vous communiquer tout à l’heure sont provisoires.

La remontée des données est assez complexe et ces chiffres seront actualisés au fur et à mesure qu’on avance, parce qu’il y a des coins non couverts par le réseau.

Le monitoring de la CENI jusqu’au 07 février  2023 dans la première aire opérationnelle renseigne ce qui suit :

1.     EQUATEUR

  • Nombre de CI prévus : 746
  • Nombre de CI opérationnels : 746 soit 100%
  • Nombre d’électeurs attendus : 1.181.894
  • Nombre  d’enrôlés  à ce jour: 614.932, soit 52,03 %
  • Hommes : 316.964
  • Femmes : 297.968 

  2. KINSHASA  

  • Nombre de CI prévus : 1.433
  • Nombre de CI opérationnels : 1.433 soit 100%
  • Nombre d’électeurs attendus : 5.419.091
  • Nombre d’enrôlés à ce jour : 4.003.078, soit 73,87 %
  • Hommes : 1.975.748 –         Femmes : 2.027.330

      3. KONGO CENTRAL

  • Nombre de CI prévus : 1.134
  • Nombre de CI opérationnels : 1.134 soit  100%
  • Nombre d’électeurs attendus : 2.373.308
  • Nombre d’enrôlés à ce jour : 1.588.288, soit 66,92 % –        Hommes : 807.752.
  • Femmes : 780.536

4. KWANGO 

  • Nombre de CI prévus : 1.244
  • Nombre de CI opérationnels : 1.244 soit 100%
  • Nombre d’électeurs attendus : 1.195.065
  • Nombre  d’enrôlés : 732.799, soit 61,32 %
  • Hommes : 391.590
  • Femmes : 341.209

5. KWILU

  • Nombre de CI prévus : 1.406
  • Nombre de CI opérationnels : 1.406 soit 100 % 
  • Nombre d’électeurs attendus : 2.828.414
  • Nombre d’enrôlés  à ce jour : 1.583.006, soit 55,97 %
  • Hommes : 857.633 –         Femmes : 725.373

      6. MAI NDOMBE

  • Nombre de CI prévus : 589
  • Nombre de CI opérationnels : 589 soit 100 %
  • Nombre d’électeurs attendus : 1.091.912
  • Nombre d’enrôlés à ce jour : 630.414, soit 57,73 %
  • Hommes : 341.182 –         Femmes : 289.232

       7. MONGALA

  • Nombre de CI prévus : 609
  • Nombre de CI opérationnels : 609 soit 100 %
  • Nombre d’électeurs attendus : 1.191.373
  • Nombre d’enrôlés à ce jour : 552.244, soit 46,35 %
  • Hommes : 313.937
  • Femmes : 239.207

      8. NORD UBANGI

  • Nombre de CI prévus : 523
  • Nombre de CI opérationnels : 523 soit 100 %
  • Nombre d’électeurs attendus : 839.029
  • Nombre d’enrôlés à ce jour: 566.120, soit 67,47 %
  • Hommes : 295.782
  • Femmes : 270.338

       9. SUD UBANGI

  • Nombre de CI prévus : 722
  • Nombre de CI opérationnels : 722 soit 100 %
  • Nombre d’électeurs attendus : 1.635.484
  • Nombre d’enrôlés à ce jour : 1.095.443, soit 66,98 %
  • Hommes : 554.413
  • Femmes : 541.030

        10. TSHUAPA

  • Nombre de CI prévus : 794
  • Nombre de CI opérationnels : 794 soit 100 %
  • Nombre d’électeurs attendus : 938.972
  • Nombre d’enrôlés à ce jour : 664.146, soit 70,73 %
  • Hommes : 354.132
  • Femmes : 310.014

         Total général (A01)

  • Nombre de CI prévus : 9.200
  • Nombre de CI opérationnels : 9.200 soit  100 %
  • Nombre d’électeurs attendus : 18.694.542
  • Nombre d’enrôlés à ce jour : 12.030.470, soit 64,35 %

Hommes : 6.208.233 Femmes : 5.822.237

1. b. Monitoring de la deuxième aire opérationnelle 

Cette aire comprend 9 provinces, à savoir Haut Katanga, Haut

Lomami, Lomami, Lualaba, Kasaï ; Kasaï-Central, Kasaï-Oriental,

Tanganyika et Sankuru. A ces provinces s’ajoutent l’Afrique du Sud, la Belgique et la France. 

Le monitoring de la CENI du 07 février 2023 se présente comme suit :

1. Haut KATANGA

  • Nombre de CI prévus : 551
  • Nombre de CI opérationnels : 519 soit 94%
  • Nombre d’électeurs attendus : 3.010.238
  • Nombre d’enrôlés à ce jour : 370.902, soit 12 %
  • Hommes : 192.367
  • Femmes : 178.535

2. HAUT LOMAMI

  • Nombre de CI prévus : 664
  • Nombre de CI opérationnels : 525 soit 43%
  • Nombre d’électeurs attendus : 1.610.525
  • Nombre d’enrôlés à ce jour : 9.571 soit 1 %
  • Hommes : 6.622 Femmes : 2.949

3. LOMAMI

Nombre de CI prévus : 1.009

  • Nombre de CI opérationnels : 121 soit 12%
  • Nombre d’électeurs attendus : 1.527.381
  • Nombre d’enrôlés à ce jour : 51 278, soit 3 %
  • Hommes : 26.948
  • Femmes : 24.330

4. LUALABA

  • Nombre de CI prévus : 574
  • Nombre de CI opérationnels : 485 soit 84 %
  • Nombre d’électeurs attendus : 1.248.897
  • Nombre d’enrôlés à ce jour : 54.001, soit 4 %
  • Hommes : 30.750
  • Femmes : 23.251

5. KASAI 

  • Nombre de CI prévus : 1138
  • Nombre de CI opérationnels : 366 soit 16 %
  • Nombre d’électeurs attendus : 1.823.478
  • Nombre d’enrôlés à ce jour : 215.403, soit 12 %
  • Hommes : 131.209
  • Femmes : 84.194

6. KASAI CENTRAL

Nombre de CI prévus : 1.357

Nombre de CI opérationnels : 789 soit 58% Nombre d’électeurs attendus : 1.895.069

Nombre d’enrôlés à ce jour : 306.256, soit 23 %

  • Hommes : 81.569
  • Femmes : 59.939

7. KASAI ORIENTAL

  • Nombre de CI prévus : 574
  • Nombre de CI opérationnels : 565 soit 98%
  • Nombre d’électeurs attendus : 1.345.760
  • Nombre d’enrôlés à ce jour : 306.256, soit 23 %
  • Hommes : 153.955
  • Femmes : 152.301

8. SANKURU

  • Nombre de CI prévus : 1.158
  • Nombre de CI opérationnels : 6 soit 1 %
  • Nombre d’électeurs attendus : 1.474.679
  • Nombre d’enrôlés à ce jour : 7.216, soit 0 %
  • Hommes : 5.390
  • Femmes : 1.826

9. TANGANYIKA

  • Nombre de CI prévus : 641
  • Nombre de CI opérationnels : 136 soit 21 %
  • Nombre d’électeurs attendus : 1.445.682

Nombre d’enrôlés à ce jour : 88.659, soit 6 %

Hommes : 42.396

Femmes : 42.263

Total général

  • Nombre de CI prévus : 7.669
  • Nombre de CI opérationnels : 3.126 soit 41 %
  • Nombre d’électeurs attendus : 15.381.709
  • Nombre d’enrôlés à ce jour : 1.244.794, soit 8%
  • Hommes : 675.206
  • Femmes : 569.588

Comme susmentionné, l’Afrique du Sud, la Belgique et la France sont en pleine opération. Conformément à la loi portant identification et enrôlement des électeurs en son article 22 alinéa 2, et les mesures d’application de la même loi en son article 9 alinéa 2 et l’article 10, les centres d’inscription pour l’enrôlement des Congolais résidant à l’étranger sont installés dans les Ambassades et les missions diplomatiques congolaises. 

L’évolution d’enrôlés dans ces trois pays se présente comme suit : 

AFRIQUE DU SUD

  • Hommes : 603
  • Femmes : 315
  • Nombre d’enrôlés à ce jour : 918

Belgique

Hommes : 688

Femmes : 342

Nombre d’enrôlés à ce jour : 1.030

France

  • Hommes : 1.057
  • Femmes : 406
  • Nombre d’enrôlés à ce jour : 1.463

2. De la formation dans la troisième aire opérationnelle

Les membres des centres d’inscription dans la troisième aire opération sont au dernier niveau de la cascade de formation et la CENI s’apprête ainsi à y lancer l’opération d’identification et d’enrôlement des électeurs d’ici le 16 février. Toute la logistique nécessaire y afférente y a été déployée.

3. Quid de quelques kits qui posent problème  

Tous les kits d’enrôlement qui posent problème de quelque nature que ce soit dans un centre d’inscription sont vites ramenés vers l’Antenne qui les transfère immédiatement au siège où des Experts techniciens réparent, avant de les retourner dans leurs centres pour Kinshasa.

Pour l’intérieur du pays, nos techniciens sont déployés pour réparer les kits qui posent problème. La numérisation méthodique de notre Direction informatique facilite bien les tâches. 

Conclusion

Mesdames et Messieurs de la presse,

La CENI tient à rassurer l’opinion nationale ainsi que toutes les parties prenantes  que le processus électoral en République Démocratique du Congo poursuit sa dynamique sans désemparer, et le chemin vers les élections libres, démocratiques et transparentes  dans le délai constitutionnel est irréversible. 

J’invite ainsi les compatriotes de la première aire qui n’ont pas encore obtenu leurs cartes à mettre à profit les quelques jours qui restent. 

Je vous remercie !

                                                               Patricia NSEYA MULELA                

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *