Identification de la nouvelle majorité parlementaire: le rapport de Bahati cette semaine

Linformayeur nommé par le chef de l’État; Modeste Bahati poursuit les consultations de regroupements politiques en vue d’identifier la nouvelle majorité parlementaire. Juste hier dimanche; il avait dans sa gibecière 300 députés. Un nombre qui; selon des analystes ; suffit déjà pour une majorité parlementaire. Avec ce nombre; il y a lieu de soutenir que le pari de la mise sur pied de l’Union sacrée de la nation est effective. Une telle réalisation ne peut que réjouir son initiateur qu’est le président de la République; Félix Tshisekedi. Ce nombre qui n’est pas statique pourra augmenter avant la fin des consultations. Une autre démarche tant attendue par les acteurs politiques congolais; c’est la déchéance du Premier ministre Ilunga Ilunkamba. Une question de quelques heures indiquent certains observateurs. Pour ces derniers; la machine est déjà en marche à travers une pétition soutenue par de nombreux regroupements politiques. Une fois demu de ses fonctions; le président de la République va nommer un nouveau animateur du gouvernement. Après sa nomination; le Premier ministre va entamer des consultations afin de former son gouvernement. Compte tenu du temps imparti à la session extraordinaire ; il faudra attendre la session de mars pour investir la nouvelle équipe gouvernementale. Par ailleurs ; les yeux des Congolais sont également tournés vers l’Assemblée nationale. Appelés à privilégier l’intérêt général de la nation; les élus du peuple ont le devoir de doter la chambre basse du Parlement d’un bureau composé d’animateurs compétents et crédibles.

A. Mputu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.