Guerre en Ukraine : une entrave aux Objectifs pour un Développement Durable

Guerre en Ukraine : une entrave aux Objectifs pour un Développement Durable

0 0
Read Time:1 Minute, 57 Second

L’invasion de l’Ukraine par l’armée Russe depuis le week-end dernier vient de remettre en question les Objectifs pour le Développement Durable qui prône la paix parmi les 17 objectifs à atteindre d’ici 2030.

L’agenda 2030 est un programme universel pour le développement durable. Il porte l’ambition de transformer notre monde en éradiquant la pauvreté et les inégalités en assurant sa transition écologique et solidaire à l’horizon 2030.

Objectifs de développement durable : pour une planète solidaire

Que sont les objectifs de développement durable ?

Les 17 objectifs de développement durable, et leurs 169 cibles forment le cœur de l’agenda 2030. Ils couvrent l’intégralité des enjeux du développement durable tels que le climat, la biodiversité, l’énergie, l’eau mais aussi la pauvreté, l’égalité des genres, la prospérité économique ou encore la paix, l’agriculture, l’éducation…

L’agenda 2030 se caractérise également par la reconnaissance des liens intrinsèques entre les différentes thématiques ainsi que la nécessaire mobilisation de l’ensemble des acteurs, institutionnels comme ceux de la société civile.

Les objectifs de développement durable, par leur caractère ambitieux et transversal, soulèvent de nombreux enjeux pour les prochaines années :

  • Assurer un état des lieux réaliste, puis mettre en œuvre un suivi rigoureux des progrès réalisés et identifier les domaines d’amélioration possible.
  • Créer une dynamique d’appropriation des objectifs de développement durable par les territoires, la société civile, le secteur privé et les citoyens.
  • Favoriser un contexte de coopération : diffuser les bonnes pratiques et construire un cadre de coopération entre les acteurs pour mener des actions conjointes.

Tous les pays doivent mettre en œuvre l’intégralité de l’agenda, avec le même degré d’ambition, tout en tenant compte de la variété des situations. Ils sont invités à rendre compte annuellement de leurs progrès devant le forum politique de haut niveau des Nations unies.

Comme on peut le constater, ces objectifs peuvent être entravés par ce que peut causer cette guerre qui n’a pas encore dit son dernier mot.

Au delà des tentatives de dialogue entre les deux pays tout semble s’accentuer en terme de combat sur le terrain.

Cependant, dans une longue interview accordée à la chaîne française France 24, l’ancien président Ukrainien Petro Porochenko(2014-2019) pense que même si Vladimir Poutine veut traîner le monde dans la troisième guerre mondiale, cela ne sera pas le cas.

La rédaction

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
A la une Actualité Défense Diplomatie politique sécurité société