Guerre à l’Est : la ville de Goma attaquée !

La situation à l’Est de la RDC devient de plus en plus préoccupante, les FARDC et la Monusco se sont mis d’accord pour une opération commune appelée « Springbok » avec pour objectif d’empêcher les rebelles du M23 de prendre possession de la ville de Goma. 

Ce lundi 06 novembre dans la soirée, suite aux échanges des tirs nourris entre les Forces armées de la RDC et les rebelles du M23 à Kibumba, en territoire de Nyiragongo, une grande partie de la ville de Goma a été plongée dans le noir.

Ces affrontements ont ,ainsi, occasionné, une coupure de l’électricité rendant impossible la fourniture du courant électrique par 
la société Virunga Energie.

Cette entreprise qui dessert l’électricité dans le chef-lieu du Nord-Kivu se dit ne pas être en mesure de le rétablir à l’heure actuelle et de surcroît, elle est dans l’incapacité de préciser le moment du rétablissement de ce service.

La non-alimentation de la ville de Goma pourrait entraîner des conséquences très sérieuses, notamment l’incapacité d’approvisionnement des pompes de la ville distribuant l’eau potable à Kyeshero et au camp des déplacés de Bushagara 

Cette coupure pourrait avoir des conséquences sérieuses sur la ville, notamment l’impossibilité d’alimenter les pompes des distributions d’eau. Mais aussi, le manque d’éclairage public sur les artères et l’absence de fourniture d’électricité aux hôpitaux, ce qui peut entraîner les pertes en vies humaines.

NGK 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Verified by MonsterInsights