Goma: Edison Kambale, membre du mouvement citoyen Lutte pour le changement RDC-Afrique, assassiné

Un militant de la Lucha, Edison Lamballe, a été tué par balles dans la nuit du lundi 13 au mardi 14 décembre à Goma par des individus non autrement identifiés portant les uniformes de la Police nationale congolaise.

C’est ce que rapporte un communiqué signé par la Lucha :

« A Goma, notre collègue de la Lucha RDC-Afrique Edison Kambale vient d’être assassiné cette nuit du lundi à 22h par des présumés bandits en uniforme de la police qui l’ont dépouillé de tout avant de lui loger des balles dans le corps », peut-on lire dans le communiqué.

Le mouvement pro-démocratie déplore que les citoyens congolais soient tués même dans une province en État de siège. Josué Walay, un des communicateurs de la Lucha RDC-Afrique dans la ville de Goma exige une enquête indépendante pour que les auteurs soient identifiés et conduits devant les instances judiciaires.

« Nous continuons à enregistrer des pertes en vie humaines à l’intérieur mais aussi dans les grandes villes de la province du Nord-Kivu et Ituri alors que l’État de siège y a été instauré pour la protection des citoyens congolais », regrette-il.

Il y a plus d’une semaine, un autre jeune d’une vingtaine d’années a été tué par des présumés patrouilleurs de la police et de l’armée au quartier Katoyi sur l’avenue Kasindi 2 en plein coeur de Goma.

Il faut aussi rappeler qu’Edmond Kambale a subi d’abord une agression physique et dépouillé de tous ses biens de valeurs avant d’être criblé des balles près de l’hôpital CEBA à Goma.

Don Petit N’Kiar

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Verified by MonsterInsights