Gabriel Kyungu: « Plus de 18 ans que les Katangais étaient au pouvoir, qu’ont-ils fait du Katanga?

Le Président de l’Unadef et cadre d’Ensemble » de Moise Katumbi était ce mercredi 20 janvier devant la presse pour une mise au point faisant suite à la prédication du pasteur Ngoy Mulunda qui a énuméré 1à conditions pour que les Katangais ne se désolidarisent des autres provinces de la République Démocratique du Congo.

Ce proche de Félix Tshisekedi n’est pas aller par le dos de la cuillère pour dénoncer l’arrogance erronée des politiques Katangais:

« Plus de 18 ans que les Katangais étaient au pouvoir, qu’ont-ils fait du Katanga? Le seul bilan, c’est le découpage. Ils veulent stabiliser leur démarche, ils veulent créer une guerre et opposer des ethniques au Katanga, ils perdent leur temps car il n’y aura ni guerre ethnique ni sécession. Dieu a donné près de 20 ans au Katanga de diriger le pays et de faire de cette province un paradis, qui vous a interdit de le faire? Il est temps de mettre fin à cette fourberie, cette préparation par le Fcc de la guerre ethnique au Katanga ».

Il faut noter que l’ancien président de la Commission électorale nationale indépendante, Céni, Pasteur Ngoy Mulunda, a été appréhendé par les agents de l’Anr chez lui à la maison le samedi 16 janvier alors qu’il venait de prêcher la sécession du Katanga à ses fidèles. Il est présentement à la prison de Kasapa où une procédure de flagrance est ouverte à son endroit. Ce dernier avait mis en garde le régime de Félix Tshisekedi en le qualifiant de dictatorial et avait exigé aux dirigeants congolais certaines mesures s’ils veulent continuer à vivre au Katanga. Ngoy Mulunda avait obligé aux autorités de la Rdc de réserver à l’ancien Chef de l’Etat Joseph et à son épouse Olive Lembe un traitement digne d’hommes d’Etat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.