Le Réseau national d’interconnexion de l’Esu a ses acteurs

Le Ministre de l’Esu, Thomas Luhaka Losendjola, vient de nommer les nouveaux coordonnateurs de l’unité de Gestion du Projet de déploiement du Réseau National d’interconnexion des Universités, Instituts Supérieurs et centre de Recherche de l’Enseignement Supérieur et Universitaire.

Le Directeur général de l’Institut supérieur de techniques appliquées, Ista/Kinshasa, le Professeur Kasengedia Motumbe Pierre, Coordonnateur Principal, Kayimbu Mutombo Paul, Coordonnateur technique et Nkonka Kalunga Bernard comme Coordonnateur de la Cellule Administrative et Financière.

Les trois nouveaux promus ont été signifiés ce mardi 19 janvier par le Ministre de tutelle dans son cabinet situé dans la commune de la Gombe.

Au sortir de l’audience, le Coordonnateur principal de cette structure d’appui aux activités universitaires, le Professeur Docteur Kasengedia Motumbe Pierre qui a remercié le ministre pour cette marque de confiance tout en rappelant les missions qui les attendent :

« C’est dans le cadre de la matérialisation du projet national stratégique de notre pays et qui a été validé par le Président de la République e octobre 2019. Un pays normal ne peut pas manquer u réseau national de l’enseignement et de recherche. L’important est ce que  cela permet aux différents membres de l’université d’accéder à l’internet moins cher, ça leur permet de partager les différences ressources tant physique qu’immatériel, ça leur permet de développer des applications qui leur sont propres comme la télé enseignement  et ça leur permet de développer des plateformes où  l’on peut stocker des cours pour les étudiants ».

De la mission proprement dite

La coordination a pour mission de voir les moyens qui ont été mis en place pour la réalisation de ce projet, faire le suivie pour voir ce qui est produit et livrer aux consommateurs à majorité étudiants les projets mis à leur disposition, les former à bien les utiliser. La finalité est de voir une société s’occuper de ce projet :

« Notre objectif est de faire fonctionner jusqu’à un certain niveau et de faire des études pour savoir quelle est la structure adaptée pour encadrer les gens qui vont diriger et travailler ».

Jacques Kalokola      

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.