Facility Insights : Une plateforme de gestion des pharmacies

Une startup africaine lance une plateforme de gestion des pharmac
Une entreprise panafricaine spécialisée dans les technologies de la santé a lancé une plateforme destinée à aider les propriétaires de pharmacies à mieux gérer leurs officines.Crédit photo: Oliver Berg/dpa

En 2020, face au Covid-19, l’Organisation mondial de la santé (OMS) a identifié que 13 pour cent des innovations liées à la santé dans le monde provenaient de l’Afrique.

Une entreprise panafricaine de la technologie de la santé, basée à Accra, vient de lancer Facility Insights, une plateforme qui aidera les propriétaires de pharmacies à mieux gérer leurs officines. La plateforme leur permet d’obtenir des données précises et actualisées, de générer des rapports sur les ventes, les bénéfices et les produits en stock, a annoncé mPharma, l’entreprise propriétaire de la plateforme.

La plateforme est actuellement lancée dans plus de 300 pharmacies au Ghana, au Nigeria, en Zambie, au Kenya, au Malawi et au Rwanda, et devrait être opérationnelle dans toutes les pharmacies partenaires de l’entreprise dans neuf pays africains au cours des trois prochains mois. Le module est conçu pour résoudre le problème connu des pharmaciens qui disposent de données limitées et qui génèrent manuellement les rapports nécessaires à la prise de décision, ce qui contribue à des données entachées d’erreurs, a-t-on ajouté.

Incubée chez Microsoft à Tel-Aviv et cofondée en 2013 par Gregory Rockson, mPharma a réalisé en début de l’année 2022, une levée de 35 millions de dollars. Avant cette action, elle a réalisé depuis sa création une levée de fonds de 53,2 millions de dollars. Avec les pharmacies et hôpitaux partenaires au sein de son réseau, elle est identifiée par le World Economic Forum (WEF) comme l’une des 100 start-ups pionnières en technologie dans le monde.

Selon une étude publiée en mars 2021 par le cabinet Attali et Associés, les health tech africaines ont levé plus de 103 millions de dollars en 2020, soit 50 pour cent de plus qu’en 2019. L’Afrique comptait 180 start-ups de la santé concentrées en Afrique du Sud, au Nigeria, au Kenya, en Égypte et en Tunisie. En 2020, face au Covid-19, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a identifié que 13 pour cent des innovations liées à la santé dans le monde provenaient de l’Afrique.

DW

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.