Exploit réalisé par la session extraordinaire

Après son ouverture, le 5 janvier dernier; la session extraordinaire de l’Assemblée nationale a abattu un travail de titan en un temps records. A son actif; on a noté l’examen de la pétition à charge des membres de l’ancien bureau présidé par Jeanine Mabunda, l’examen et le vote du projet de loi portant ratification de l’accord de la Zone de libre-échange continentale africaine; l’élection et l’installation du bureau définitif de la Chambre basse du Parlement… A l’issue du vote secret organisé par le président du bureau d’âge, Christophe Mboso; le bureau Mabunda est tombé. Déterminés , les députés nationaux ont examiné et adopté le projet de loi portant ratification de l’accord de la Zone de libre-échange continentale africaine. Après cette étape; les élus du peuple ont entamé l’une des questions sensibles de la session; à savoir l’élection et l’installation des membres du bureau définitif. Deux jours ont été accordés aux candidats retenus pour mener leur campagne. Avant la clôture de la session; les honorables députés ont voté les membres du bureau définitif de la représentation nationale. Tout s’est déroulé en toute transparence. Cela, grâce au savoir- faire et à la sagesse du président élu de la Chambre basse , Christophe N’kodia Pwanga. Dans ses lourdes tâches, il sera épaulé par Jean Marc Kabund comme Premier vice-président et tant d’autres membres.

A. Mputu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.