État de siège : “La situation sécuritaire demeure calme et sous contrôle des Forces Armées” (conseil des ministres)

Dans le cadre de l’état de siège dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu dans l’objectif de restaurer la sécurité, la paix et l’autorité de l’État le ministre de la Défense Nationale et Anciens Combattants, Gilbert Kabanda Kurhenga a fait part ce vendredi 15 octobre au conseil des ministres, de la poursuite des opérations militaires dans cette partie du territoire national.

Le ministre de la défense nationale a fait savoir que, la situation sécuritaire demeure calme et sous contrôle des Forces de défense d’autant plus que les deux grands bastions ennemis, notamment les localités Lipri et Nyangaray (territoire de Djugu en Ituri), occupées respectivement la Coalition CODECO FDBCFPIC et CODECO BON TEMPLE sont passés sous contrôle après une offensive menée par les Forces Armées.

“Comme en Ituri, les forces loyalistes exercent une intense pression sur les ennemis de la paix dans le NordKivu. Autant les assauts et les contre-offensives sont lancés pour reconquérir des localités occupées, autant les FARDC s’adaptent à la nature de l’activisme des assaillants pour maintenir la posture de combat sur l’ensemble des fronts et consolider les gains des opérations passées”, a-t-il indiqué.

En outre, Gilbert Kabanda a, précisé que, 42 assaillants se sont rendus et d’autres se sont dirigés vers des localités Digene et Dungu en territoire d’Irumu où les FARDC les pourchassent tout en consolidant leur position.

William Tambwe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *