Site icon SPHYNXRDC

ESU:ISTA-KINSHSA classé meilleur institut supérieur dans la lutte contre la Covid-19

Le comité de gestion présent

L’institut supérieur des techniques appliquées, Ista-Kinshasa a procédé à la clôture officielle de l’année académique 2020-2021 le samedi 30 octobre dernier. Une cérémonie de collation de grades académiques fut organisée à l’intention des étudiants finalistes.

En attente des résultats

C’est à cette occasion que le Directeur général de cette institution, docteur Professeur ordinaire Pierre Kasengedia Motumbe est revenu sur les grands moments de cette année très particulière due à la pandémie à Covid-19 qui a perturbé le calendrier académique.

Dr Professeur Kasengedia Motumbe, DG de l’Ista- Kinshasa

Le Directeur général de l’Ista a commencé par remercier le chef de l’état d’avoir réussir à rétablir et consolider la paix, l’unité  et la sécurité sans laquelle ce travail d’éducateur ne serait possible. Il n’a pas oublié à faire un clin d’œil au Ministre de tutelle, Muhindo Nzangi pour les efforts qu’il ne cesse de fournir afin d’améliorer les conditions du travail et la qualité de l’enseignement à la R.D Congo. Il a fini par remercier tous les étudiants qui ont fait montre d’une grande discipline durant cette année qui a connu un calme légendaire.

Le professeur Kasengedia n’a pas oublié de saluer la mémoire du personnel disparu au courant de l même année, 15 au total dont 2professeurs, 4 chef des travaux, 1 assistant côté enseignant), 4 chefs de division, 3 chefs de bureau et 1AGB1.

Une année courte comme son bilan

Les lauréats de l’édition 2020-2021

L’année académique 2020-2021 fut une année pas comme les autres car entrecoupée par des longues périodes de confinement. C’est ce qui ressort du bilan présenté par le Directeur général de l’Ista Kinshasa.

Les invités de marque

Comme il s’était assigné en début d’année académique, le comité de gestion a poursuivi ses objectifs dans e domaine académique et scientifique dont la promotion d’un enseignement d qualité ; la promotion du partenariat entre les universités à travers le monde, afin de favoriser les échanges de tout genre dans les domaines scientifiques, techniques et de nouvelles technologies ; la promotion du développement intellectuel des enseignants à travers des différents accords de partenariat par le billet de la formation, échange des professeurs et des expériences. Il a souligné que plusieurs cadres scientifiques poursuivent leurs formations à l’école de 3ème cycle sur place à l’Ista, d’autres à l’Upn, Unikin voire à l’Université Marie Ngouabi de Brazzaville :

« Ceci s’inscrit dans le souci des pères fondateurs de l’Ista d’en faire une des plus grandes écoles polytechniques d’Afrique centrale, avec comme mission de former des ingénieurs, des techniciens de haut niveau capables de concevoir, d’implémenter des solutions technologiques adaptés aux réalités de notre pays ».

C’est à cet effet que plusieurs centres de recherches et de formations ont été créés au sein même de cette institution comme dans le domaine des énergies renouvelables, des foyers améliorés, etc. La patron de l’Ista a profité de cette occasion pour annoncer que son institution a été placée la meilleure dans la conception et l’implémentation des solutions anti-Covid-19 parmi tant d’autres dans le domaine de recherche après les réalisations faites presque sans moyens en peu de temps.

Plusieurs conférences ont été animées au courant de la même année dont celle sur « Un million ds fer connectés à l‘énergie solaire d’ici 2023 », etc.

On a aussi enregistré plusieurs réalisations sur les infrastructures dont celle d’une fontaine aux normes de Covid-19, un don de Madame Izay Kirongozi(Planète J) et inventeur du robot roulage.

Le représentant des anciens de l’Ista annonce le prx réservé au lauréat Kambale

Sur le plan social, l’Ista a placé l’homme au-dessus de tout. L’homme a été mis au centre de tout bien que la science reste une priorité. C’est pourquoi, la prise en charge des personnels était une priorité. Le Directeur général de l’Ista-Kinshasa, Pierre Kasengedia a fini par remercier les parents des finalistes pour voir confier la formation de leurs enfants à cette institution.

Aux nouveaux diplômés, celui qui veut faire de l’Ista le Massachusetts de la RDC a commencé par les féliciter avant de leur demander de se faire valoir dans la société bpar leur savoir en privilégiant l’émergence du  » made in RDC ». Il leur a aussi demandé de toujours se former pour être plus compétitifs.

Sam Nzita

Quitter la version mobile