Éruption volcanique du Nyiragongo : « L’heure est certes grave mais contrôlée »(Félix Tshisekedi)

Le Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi vient de tenir une conférence de presse ce samedi 29 Mai sur la situation actuelle au Nord-Kivu en rapport avec l’éruption volcanique de Nyiragongo survenu il y a une semaine. Félix Tshisekedi se dit très préoccupé mais reste serein. Il a déclaré que « l’heure est certes grave mais contrôlée ». Félix Tshisekedi dit manifester toute sa solidarité et compassion aux habitants de Goma « qui n’ont pas cessé d’être victimes de beaucoup d’exaction ».

« Je commence par exprimer toute ma compassion et solidarité au peuple de Goma. Ces compatriotes de l’Est qui n’ont pas cessé d’être victimes de beaucoup d’exactions parfois de groupes armés et maintenant de la nature, elle-même. Je tiens à dire ici que la situation est certes grave mais elle est contrôlée ».

Le Chef de l’État précise également qu’à son retour au pays, une équipe de 7 ministres du gouvernement a été dépêchée à Goma « pour faire l’état de lieu de la situation et ils avaient déjà sur eux les premiers moyens qu’il fallait déployer pour faire face à l’urgence ».

« Comme vous le savez, je me trouvais à l’étranger lorsque cette nouvelle de l’éruption est arrivée. Et tout de suite j’ai interrompu mon séjour pour rentrer surplace. Avant ça j’avais pris langue avec le Chef du Gouvernement et ensemble nous avions décidé d’envoyer une équipe du Gouvernement surplace. Il y a eu 7 ministres qui sont partis immédiatement pour faire l’état de lieu de la situation et ils avaient déjà sur eux les premiers moyens qu’il fallait déployer pour faire face à l’urgence. »

Il faut noter que lors du conseil des ministres de ce vendredi 28 Mai, le Chef de l’Etat s’est aussi prononcé sur la prolongation de l’Etat de siège pour 15 jours dans la même région frappée par ce catastrophe naturel.

Sam Nzita

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.