Epst: Trois warriors vont -ils encore dribbler les pauvres enseignants comme la dernière fois ?

Les Trois AJT

Voici les différentes péripéties de la journée de ce dimanche 31 Octobre à la commission paritaire gouvernement et le banc syndical , telle que relaté par un enseignant essoufflé par le trio Aimé Boji, Jean Pierre Lihau et Tony Muaba.
« Bientôt 12 heures. Aucun officiel n’ose venir affronter le banc syndical qui a rejeté la proposition du gouvernement. La tension commence à monter dans la salle. Synecat menace de claquer la porte.
Il est 14 heures 30. On annonce l’arrivée des ministres pour une clôture sans compromis. Tout le banc syndical est dehors. Blocage total.
Il est 16 heures 30. Contradiction entre le banc gouvernement et les ministres. L’Etat n’a pas d’argent. Le budget propose 50.000fc au de 120.000fc. Ils se concertent ça fait 2 heures. Nous les attendons. Ça barde ici. Retour possible à la motivation.
Jusqu’à 18 heures, aucune avancée dans les travaux de la commission paritaire État congolais-intersyndical EPST. Tous le ministres venus pour la clôture des travaux n’ont même pas mis pieds dans la salle. Ils nous invitent demain à 15 heures, le temps qu’ils consultent le 1er ministre et le P.R cette nuit ou demain matin. Retour éventuel à la motivation selon une indiscrétion d’un proche des décideurs.
ce sont là les propos de notre Représentant spécial à la commission paritaire, Monsieur
Moïse Bungiena ».Comme le ridicule ne tue pas, les trois ministres reviendront après concertation avec le Premier ministre et le Chef de l’État. Ce qui porte à croire que ces ministres de tutelle sont dépassés par les évènements et devraient démissionner. Aux dernières nouvelles, on apprend que les pourparlers ont commencé.

Sam Nzita

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*