En marge du 8 mars: le Rénadef plaide pour un leadership responsable

Dans le cadre de la commémoration du mois de la femme; le Réseau national des ONG pour le développement de la femme (Rénadef) a organisé, le mercredi 10 mars dans sa salle de conférences, une conférence de presse sur l’accès des femmes et des filles sur la santé sexuelle et reproductive.

Dans son mot d’introduction, la coordinatrice nationale du Rénadef, Marie Zaina Nyombo, a indiqué que la journée du 8 mars est une occasion offerte aux femmes du monde entier pour réfléchir sur leur statut.

C’est aussi une opportunité leur donné afin d’évaluer des actions qu’elles ont menées sur le terrain: » Pour cette année, nous allons mettre un accent sur le leadership dans le secteur de la santé », a souligné Mme Marie Zaina

Membres Rénadef

Pour elle, une femme leader est celle qui a la capacité d’influencer positivement son environnement.
De son côté, Mme Dr Noëlla Kavira du ministère de la santé a planché sur la santé sexuelle et reproductive dans les milieux des jeunes. A ce sujet, elle a fait savoir que les adolescents sont exposés à beaucoup de problèmes: avortement; mariage précoce; rapports sexuels non contrôlés. Face à ces maux, Mme Kavira a recommandé la sensibilisation de cette couche de la population. Il faut accompagner ces jeunes et leur montrer les inconvénients de l’avortement et des rapports sexuels non protégés.
A Mputu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.