Elim CDM 2026 : Les Léopards terrassent les Mourabitounes (2-0) et lancent parfaitement leur campagne

Les fauves de la République Démocratique du Congo ont battu à plat de couture, ce mercredi 15 novembre, les Mourabitounes de la Mauritanie (2-0) au stade des Martyrs de Kinshasa. Cette opposition entre les deux équipes qui se sont retrouvées pour la troisième fois en moins de 10 mois cette-foi fois, dans un contexte tout autre, car il s’agissait de la première journée de la campagne pour la qualification à la Coupe du Monde Canada, Mexique-Etats-Unis 2026. 

Une rencontre hybride, suite aux deux visages montrés par les poulains de Sébastien Desabre. En première période, les hommes du technicien français ont été muets et impuissants, en revanche, en seconde mi-temps, les Congolais ont fait preuve d’ingéniosité et de talents pour dompter l’équipe mauritanienne.

Retour sur le match

La RDC se présentait en 4-2-3-1 avec Kakuta en meneur de jeu, Yoane Wissa en milieu offensif gauche et Meschak Elia sur la droite. Les Mourabitounes par contre ont été disposés en 4-4-2 plat avec la titularisation de Khadim Diaw, auteur de la précédente défaite de sa sélection sur tapis vert en mars contre les Léopards.Dominant dans le jeu sans être réellement tranchant, ni obtenir de réelles occasions pour scorer, la menace congolaise provenait bien souvent de l’aillier de Brentford Yoane Wissa, très en vue pour son retour.

Ce dernier, après une jolie feinte de corps, a effacé son adversaire, mais voyait son tir trop écrasé, finir sa course à côté de la perche gardé par Niasse(23ᵉ). Wissa de nouveau centrait de la droite pour Cédric Bakambu dont la reprise au premier poteau était contrée en corner (26ᵉ). L’ex-Lorientais voyait ensuite sa frappe aux abords de la surface finir sa course dans les bras de Niasse après une légère déviation d’un pied mauritanien (44ᵉ). C’est sur un score nul et vierge que les deux formations se sont quittées à la mi-temps.

En seconde période, la délivrance viendra, finalement du banc. Le sélectionneur congolais monté, Théo Bongonda à la place d’Elia Meschak. Dans tous les bons coups, le sociétaire du Spartak Moscou, entré en jeu sept minutes plus tard (55ᵉ), va servir en plein axe Yoan Wissa, sans trembler, va ouvrir, parfaitement, son pied droit et battre Niasse sur sa gauche, en pleine lucarne (1-0, 62ᵉ). L’ailier gauche de Brentford inscrivait ainsi son 3ᵉ but en 15 sélections avec les Léopards. Un but accueilli en triomphe dans la tribune VIP où était le Président de la République Félix Tshisekedi.

Sonné, les Mourabitounes vont tenter en vain de revenir au score, ils se feront punir dix minutes avant la fin de la partie. Théo Bongonda très inspiré, va réaliser un vrai marathon de plus de 30 mètres pour dribbler le gardien et conclure dans le but vide pour porter le coup fatal (2-0,81e).

La République démocratique du Congo lance, parfaitement bien sa campagne des éliminatoires pour la Coupe du Monde 2026 par cette victoire synonyme provisoirement, de la première place du groupe et de 3 précieux points dans un groupe très âpre avec comme autre challengers à ce ticket qualificatif, le Sénégal, favori du groupe, le Togo, le Soudan, le Soudan du Sud et la Libye, prochains adversaires des Léopards lors de la deuxième journée prévue ce dimanche 19 novembre à Benghazi.

NGK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Verified by MonsterInsights