Élection 2023: Les Katangais ne se mangent pas entre eux !

Alors que toutes les batteries étaient mises en marche pour donner un maximum des voix au candidat numéro 20 dans le grand Katanga, les résultats de la CENI ont montré une tout autre réalité. La sociologie a primé sur les promesses, montrant ainsi que les multiples meetings du gouverneur du Haut Katanga , Jacques Kyabula Katwe, le déplacement du premier Ministre Sama Lukonde pour mobiliser la population Katangaise et les différentes prouesses réalisées par la première citoyenne du Lualaba Fifi Masuka, n’ont guère abouti.

Le président sortant a connu une défaite cuisante face au candidat numéro 3 dans cette partie du pays. Ceci prouve à suffisance que les Katangais ne se mangent pas entre eux. Ils sont solidaires malgré leurs multiples casquettes et couleurs politiques.

Tenez, dans la province du Lualaba, chez la très richissime Fifi Masuka, Moïse Katumbi a réalisé 93%, au Haut-Lomami 90%, au Tanganyika 79% ; Haut-Katanga, chez Jacques Kiabula, l’homme de Kashobwe a obtenu 80%.

Ce score qui confirme le leadership du président d’Ensemble pour la République, confirme également l’hypothèse selon laquelle, au Congo, le vote est, d’abord , sociologique.

NGK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Verified by MonsterInsights