Election 2023: Le CLC monte au créneau!

Le Comité Laïc de coordination, CLC, vient de rendre public un communiqué depuis ce dimanche 14 mars intitulé:  » L’horizon électoral commence-t-elle à sombrer? Dans ce message, les laïcs catholiques s’inquiètent sur les tractations en rapport avec les élections dont une polémique inattendue qui s’entoure sur l’organisation des élections de 2023. En effet, le CLC a rappelé les espoirs du peuple congolais sur l’Union sacrée avec l’installations des nouveaux bureaux de l’Assemblée nationale et du Sénat, et qui compte saluer avec enthousiasme la publication du nouveau gouvernement. Cependant il se dit surpris par des attaques contre l’Eglise catholique et sa hiérarchie: Pourtant le Comité Permanent de la Cenco n’avait que rappeler la nécessité de faire de la question électorale une priorité.

Toujours dans son communiqué, le CLC a condamné, d’une part, avec la dernière énergie, toutes les déclarations aux allures provocatrices à l’endroit de l’église Catholique et sa Hiérarchie, suite au message des évêques de la CENCO, pourtant, largue-t-il, n’avait fait que rappeler la nécessité de faire de la question électorale une priorité et qualifie, d’autre part, de suspecte, la réticence observée après l’adresse des princes de l’église, car il y a aucune raison que la question du délai constitutionnel devienne un sujet tabou.  « Le CLC condamne fermement ces provocations gratuites et sans fondement, de nature à fragiliser inutilement la cohésion nationale en cours de reconstitution, en démobilisant une des forces vives de la nation », a déploré le CLC.

Pour finir, le Comité Laïc de Coordination (CLC) a réitéré sa volonté inconditionnelle de combattre pour le respect du délai constitutionnel et contre toute tentative visant à cracher impunément sur la mémoire de victimes succombées entre 2015 et 2019 en vue de l’alternance pacifique u sommet de l’Etat.

Jacques Kalokola

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.