Effondrement du pont N’djili: Un expert en assurance s’exprime.

La pluie diluvienne de ce mardi 16 mars à Kinshasa a occasionné plusieurs dégâts dont l’effondrement du pont N’djili qui relie l’Est de la capitale de la République Démocratique du Congo, Kinshasa, au reste de la ville. Les Kinois, très ébahis par cette catastrophe, n’ont pas tardé à réagir. Le commentaire d’un expert en assurances et communicologue congolais qui a préféré garder l’anonymat est parvenu à notre rédaction qui relaie intégralement ses propos dont voici la quitescence :

« La pluie qui s’est abattue à kinshasa dans la matinée doit interpeller les autorités du pays surtout que le Fatshi a hérité d’un passé très sombre en terme des infrastructures. Imaginez un seul instant l’effondrement du pont N’djili et Kinshasa coupé en deux. Un manque à gagner pour tout Kinshasa. Rien qu’une partie de ce pont touché par la pluie de ce jour nous a tous frustré! Il est important que les autorités actuelles même avec de termes techniques en mode d’urgence puisse financer la construction de deux routes secondaires N’djili et Masina.
N’djili deviendra un raccourci pour les habitants de l’Ouest Lemba, Matete, Kinsenso et Mont Ngafula ,etc. Et la commune de Masina va relier Limete, Kalamu, Barumbu, Gombe,etc. Cet acte de bravoure va permettre à l l’Etat congolais de gagner sur le plan économique.Car une route appelle des nouveaux investisseurs qui chercheront à s’installer le long des grandes artères.
Quant aux inondations observées ça et là au stade actuel, c’est un problème national qui nécessite l’implication personnelle du gouvernement et non seulement de l’hôtel de ville.

Le premier citoyen de la ville, Gentiny Ngobila très préoccupé


La RDC doit à tout prix relever le défis des infrastructures ». Apparemment, ce ne sont pas des têtes pensantes qui manquent à l’état congolais, sauf la volonté de faire mieux! Qui dit mieux?

Jacques Kalokola

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.