Drame du marché de Matadi Kibala: Le Ministre de l’urbanisme durcit le ton(communiqué)

Drame du marché de Matadi Kibala: Le Ministre de l’urbanisme durcit le ton(communiqué)

0 0
Read Time:2 Minute, 55 Second
Pius Muabilu, Ministre d’Etat à l’Urbanisme et Habitat’

Le Ministre d’Etat, Ministre de l’urbanisme et habitat a durci le ton suite aux constructions anarchiques devenues récurrentes à Kinshasa. Pius Muabilu Mbayu Mukala se veut ferme et intransigeant. Des sanctions plus fortes seront désormais prises contre toute personne qui érigerait une construction sans obtention préalable du permis de construire:

« La personne humaine est sacrée. Notre Constitution le consacre en son article 16. La vie de chaque Congolais doit être préservée. Je ne peux accepter que nous connaissions des drames à répétition parce qu’un petit nombre de citoyens ne veut pas respecter les dispositions légales et réglementaires en matière d’occupation de sol. Certes, il y a toute une chaîne de responsabilité qu’il faut situer. Mais chacun d’entre nous doit pouvoir se mettre en cause.», a-t-il déclaré ce vendredi 18 février sur RTGA FM.

Il a poursuivi:

«Après une série de campagne, menée sur terrain, en 2019 et 2020, contre les constructions sur les emprises, les zones non aedificandi, notamment sur Triangle de Bypass, à Limete avec la tour de Babel, à Kingabwa, sur la baie de Ngaliema, à Kinkole,  nous avons suffisamment attiré l’attention de tous ceux qui construisent dans l’anarchie; La procédure est bouclée au  niveau du Gouvernement central. Le Gouverneur de province est saisi pour la démolition » 

Pius Muabilu a interpellé toute personne tentée de perpétuer les mauvaises pratiques après le drame:  

« Nous aurions pu éviter la mort de nos compatriotes à Matadi Kibala. L’émotion nous a tous envahi. Il faut maintenant en tirer des leçons pour que chacun dans sa responsabilité  puisse s’assumer et que ce drame ne se répète plus jamais. L’obligation d’obtention préalable du permis de construire s’impose à  toute personne physique ou morale. Cette obligation s’impose à  tous les maitres d’ouvrage, qu’ils soient de droit public ou de droit privé », a-t-il soutenu.

Dura lex , Sed lex

L’Autorité  en charge de l’aménagement urbain va renforcer les textes existants pour la sécurité des Congolais et l’assainissement du climat des affaires:

« Nous mettons , en ce moment, les bouchées double pour introduire très prochainement dans l’arsenal juridique de la construction et du cadre bâti deux instruments de référence: Le code de l’urbanisme et de construction, d’une part, et le

guichet unique de délivrance de permis de construire, d’autre part. Ces instruments juridiques vont concourir à éradiquer l’anarchie dans la mesure où il n’y aura plus qu’un seul guichet pour déposer les demandes d’obtention de permis de construire et une seule instance pour en délivrer».

En attendant leur aboutissement, le Ministre d’Etat, Ministre de l’urbanisme et habitat a rappelé les dispositions pertinentes de la réglementation en vigueur en matière de la Construction en RD Congo: 

«Quiconque désire entreprendre une construction, à usage d’habitation ou non, doit, au préalable, obtenir un permis de construire. Toute construction érigée en violation de cette disposition sera démolie aux frais de son constructeur sans aucune indemnité. C’est la solution aux problèmes que nous déplorons. En outre, tout titre de propriété, obtenu sans avis urbanistique, délivré par mes services, est réputé nul. Que personne ne vienne prétexter ignorance », a conclu Pius Muabilu.

Fait à  Kinshasa, le 17 février  2022

      Pour la cellule de communication du Ministère de l’urbanisme  et habitat

Jules Kidinda Conseiller politique et en com

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
A la une Actualité Environnement Habitat politique société Societe kinshasa