Dossier non homologation du stade des Martyrs : Sama Lukonde accorde 1 mois au comité de conjoncture pour la finalisation.

Les membres du comité de conjoncture

Au cours de la réunion de conjoncture économique, le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde, a instruit le Gouvernement pour l’exécution et la finalisation des travaux de réhabilitation au plus tard le 15 Mars prochain 

Le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge, a présidé, ce mercredi 15 février la réunion hebdomadaire du Comité de Conjoncture économique (CCE) consacré à l’examen de la situation économique du pays à travers le contexte international. 

A titre exceptionnel, le Ministre des sports, Serge N’Konde, y a été invité pour présenter le dossier relatif à l’homologation du stade des Martyrs. Selon le Ministre d’État en charge du Budget qui a fait le compte rendu de cette réunion à la presse, le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde, qui suit de près ce dossier, a donné des instructions claires pour que la réhabilitation soit finalisée le plus vite possible.

une vue des participants

« La réunion a connu la participation du Ministre des Sports qui est venu présenter le dossier concernant l’homologation du stade des Martyrs. Et à cet effet, il a informé le Comité de Conjoncture économique que les travaux sont bel et bien en cours. Il a présenté un état de besoins pour les travaux qui doivent être exécutés et qui devraient se terminer au plus tard le 15 mars prochain. Le Gouvernement a reçu l’instruction ferme de la part de son Chef, le Premier Ministre, de tout mettre en œuvre pour que ces travaux soient exécutés en temps utiles pour permettre à notre équipe nationale de football de pouvoir s’entraîner en préparatifs du championnat africain », a déclaré Aimé Boji Sangara.

Le premier ministre très préoccupé

Mais bien avant la question liée aux Sports, le Comité de Conjoncture économique a examiné divers aspects de la situation socio-économique du pays.

« Nous avons commencé cette réunion par un examen du contexte économique international. Et à ce sujet, on a noté que les prix de principaux produits d’exportation ont baissé sur le marché international. Mais en même temps, les prix des produits pétroliers ont augmenté. En ce qui concerne les principaux indicateurs économiques, l’inflation se situe à 2,9% cumul annuel. En glissement annuel, il se situe à 15,6%. On note aussi la projection du taux d’inflation de 9,6% à fin exercice pour 2023 contre une projection de l’ordre de 8,3% retenu dans le cadre du programme économique du Gouvernement soutenu par la facilité élargie du crédit du FMI. En ce qui concerne le taux de change, l’on note une légère dépréciation du franc congolais avec un taux 2035 au marché officiel comparativement à la semaine précédente où le franc congolais se changeait à 2032. Pour ce qui est des  réserves de change, on note une légère dépréciation de l’ordre de 0,25%. Ces réserves se situent à 4,330, 72 milliards de dollars US, soit 10 semaines d’importation des biens et des services sur ressources propres du Gouvernement », a dit le Ministre d’État au Budget.

Serge N’konde associé à la réunion

Il faut préciser que concernant le taux de change, Aimé Boji a souligné que le Gouvernement a pris des mesures qui s’imposent pour mettre fin à la spéculation observée sur le marché.

Cellcomm de la Primature

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *