Dossier Bukanga Lonzo: Fausses manœuvres contre Kitebi

psx 20210512 102130

Des folles et fausses informations circulent sur la toile faisant état de l’implication du Directeur général du FPI, Patrice Kitebi, dans la gestion calamiteuse du projet Bukanga Lonzo que d’aucuns cherchent à voir clair.

Cette rumeur qui circule sur les réseaux sociaux révèle qu’on aurait saisi 35 engins constitués de tracteurs et véhicules appartenant au projet Bukanga Lonzo retrouvés dans la ferme de Patrice Kitebi.

Les avocats du DG du FPI sont montés au créneau pour fixer l’opinion quant à ce. Ils ont, dans un communiqué, apporté des éclaircissements, balayant d’un revers de la main toutes les informations malveillantes imputées à leur client.

En effet, les avocats de Patrice Kitebi dénoncent un acharnement contre l’actuel Directeur général du Fond pour l’industrie, FPI. Ils ont clairement affirmé que suivant l’instruction du dossier RI.740/RMPI/0001/PG C. const/MCP/2021, les enquêteurs se sont effectivement rendus dans la ferme de Patrice Kitebi où ils ont procédé à la saisie d’une moto de marque Honda qui a été immédiatement restituée en date du 24 avril 2021 après présentation des preuves de propriété comme l’attestent le procès-verbal de restitution du 24 avril et la facture n°0126 du 25 mai 2018.

Pour les avocats de Kitebi, l’opinion doit retenir que cette fausse information émane de ceux-là même qui ont des ennuis avec la justice et cherchent à ternir l’image d’un dirigeant dont la rectitude n’est point à démontrer.

Tout esprit averti s’aperçoit, cependant, que le dossier est en train de tourner à un règlement des comptes politiques pour des besoins de positionnement. Des tirs croisés sont enregistrés surtout à l’heure où des tractations semblent déjà commencer pour la mise en place des mandataires dans les entreprises publique

Cette situation assez regrettable pour un pays qui se veut un état de droit semble tourner à l’arbitraire. Tous les coups sont, désormais, permis pour exclure les plus méritants comme Patrice Kitebi qui a fait preuve de son savoir être et son savoir faire.

Sa proximité d’avec l’ancien Premier ministre Matata Ponyo lui vaut tout ce traitement dégradant provenant des politiciens à mal de positionnement.

Que de la jalousie mal placée!

Jacques Kalokola

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.