Diplomatie: Israël va ouvrir son ambassade à Kinshasa

Le chef de l’état congolais Félix Tshisekedi Tshilombo a échangé avec le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou en marge de la 78e assemblée ordinaire des Nations Unies, le jeudi dernier à New York aux Etats Unis.

Le réchauffement des relations entre les deux pays était au centre de cette rencontre. Les deux personnalités se sont mis d’accord sur le transfert de l’ambassade de la République démocratique du Congo de Tel Aviv à Jérusalem et l’ouverture de l’ambassade d’Israël à Kinshasa.

Il faut rappeler que les relations entre Israël et la République démocratique du Congo font référence aux relations diplomatiques entre la l’État d’Israël et la République démocratique du Congo. Les deux pays sont membres des Nations Unies et ont des relations diplomatiques actives. En 1973, à l’instar de la majorité des pays africains ayant reconnu l’État hébreu, le Zaïre (ex-RDC) décide de rompre ses relations avec Israël sous pression des pays arabes après la guerre du Kippour, mais les rétablit rapidement, contrairement aux autres pays africains, au début des années 1980.

En mars 2020, le président congolais Félix Tshisekedi annonce son intention de nommer un ambassadeur en Israël (où la RDC était jusqu’à présent représentée par un chargé d’affaires) et la création d’une section économique à Jérusalem.

Sam Nzita

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *