Diplomatie : Blinken en promenade de santé à Kinshasa

« Je vais surtout m’entretenir avec à la fois en RDC avec les autorités et au Rwanda aussi pour surtout aider ceux qui veulent mettre fin à la violence et surtout de soutenir des efforts africains y compris l’effort du président kenyan sortant Uhuru Kenyatta dans un processus de Nairobi pour éviter que ces violences continuent et s’accentuent”.

Tels sont les mots du secrétaire d’État américain Antony Blinken lors de l’étage de son voyage à Pretoria sur sa visite en République Démocratique du Congo.

De quoi dire que les sanctions tant attendues par les congolais contre leur agresseur le Rwanda n’auront aucune suite favorable de la part du pays de l’oncle Sam.

Le secrétaire d’Etat américain Antony Blinken est arrivé ce mardi 9 août à Kinshasa en République Démocratique du Congo, deuxième étape de sa tournée africaine, où les autorités et la société civile attendent de lui une condamnation du soutien du Rwanda aux terroristes du M23 actifs dans l’Est pays.

Élections,oui, sécurité, non !

Tête à tête Félix- Antony à Kinshasa

Curieusement, la visite du diplomate américain visite à Kinshasa coïncide avec la publication, le même jour, d’un communiqué du Département d’État américain insistant sur la tenue des élections transparentes, crédibles et inclusives auxquelles Washington consacre un soutien financier de 23,75 millions de dollars.

Le Département d’État explique que cet engagement démontre le désir des Etats Unis de voir des élections libres et équitables en 2023 avec des processus électoraux transparents et inclusifs. Découvrez le communiqué dans son intégralité.

Aussitôt venu de l’aéroport international de N’djili , le Secrétaire d’Etat américain Anthony Blinken a été reçu en tête-à-tête par le président de le république Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

La rencontre s’est déroulée dans ses bureaux du Palais présidentiel.

Seul à seul, les deux personnalités n’ont pas eu besoin d’un interprète car M. Blinken s’exprime parfaitement bien en français.

A l’issue de cette entrevue d’une demie heure, les deux personnalités ont poursuivi les échanges en une réunion bilatérale élargie dans la pagode présidentielle.

Du côté congolais, le président de la république Félix Tshisekedi a été entouré du VPM des affaires étrangères Christophe Lutundula, du VPM à l’environnement Ève Bazaiba, du ministre des finances Nicolas Kazadi, du ministre de la défense Gilbert Kabanda , du ministre de communication et médias Patrick Muyaya , du Mandataire Spécial du Chef de l’Etat Serge Tshibangu, du conseiller spécial du chef de l’Etat en matière de sécurité Jean- Claude Bukasa et des Conseillers Spéciaux Jean- claude Kabongo et Fortunat Bisielele.

Quant à la partie américaine, elle était composée entre autre du sous-secrétaire d’Etat chargé de croissance économique, énergie et environnement José Fernandez, du Secrétaire d’Etat adjointe chargée des affaires africaines Molly Phee et du Directeur principal du Conseil National de Sécurité pour l’Afrique Judd Devermond.

M. Antony Blinken va donner un point de presse en français.

Il faut se rappeler que les USA ont maintenu l’embargo pour l’achat des armes sur la République démocratique du Congo et sont les premiers fournisseurs d’armes au Rwanda qui vient en soutien aux M23.

Une vraie promenade de santé !

Sam Nzita

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.