Desserte en électricité en RDC : Fabrice Fabrice Lusinde rassure sur une couverture électrique stable

Kinshasa, RDC – La question de la fourniture d’électricité, un enjeu majeur pour le développement économique et social de la République Démocratique du Congo, semble prendre un tournant décisif sous l’égide de Fabrice Lusinde, le Directeur Général de la Société Nationale d’Électricité (SNEL). Engagé à garantir une stabilité en électricité et une connexion au réseau électrique sur toute l’étendue du territoire, le directeur général de la SNEL a récemment mis en lumière trois provinces de plus, à savoir Maniema, Sud-Ubangi et Bas-Uelé, et prévoit de poursuivre cet élan vers les provinces de Mongala et Kwango.

Dans une démarche qui se veut rassurante, le DG de la SNEL a effectué ce jeudi 30 novembre trois visites de terrain cruciales. Ses pas l’ont mené à Camp Luka, Camp Mobutu et à l’Hôpital de Mabanga, des zones où la nécessité d’une alimentation électrique fiable est particulièrement sensible. L’objectif de ces descentes était de vérifier la stabilité du réseau électrique, un prérequis essentiel pour le développement des activités économiques et le bien-être des populations.

Ces actions sur le terrain sont la concrétisation des promesses de la SNEL de transformer l’accès à l’électricité en République Démocratique du Congo. “Ça sera ainsi désormais pour chaque coin du pays“, a affirmé Fabrice Lusinde, marquant ainsi son engagement à ne laisser aucun secteur dans l’obscurité.

La stratégie de la SNEL, sous la direction de Fabrice Lusinde, semble être axée sur une approche pragmatique et itérative, où chaque avancée est consolidée par des visites et des vérifications de la part du haut management. Cette proximité avec les réalités du terrain est perçue comme un gage de confiance pour la population qui, depuis des années, fait face à des coupures récurrentes et à un déficit en infrastructure énergétique.

L’initiative de la SNEL et son Directeur Général est d’autant plus saluée qu’elle intervient dans un contexte où la RDC, dotée d’un potentiel hydroélectrique parmi les plus importants au monde, peinait encore à fournir de l’électricité à l’ensemble de ses citoyens. Avec ces nouvelles avancées, la SNEL espère réduire le fossé énergétique et stimuler la croissance économique à travers le pays.

Les citoyens, les entreprises et les observateurs internationaux seront attentifs aux prochaines étapes de ce projet ambitieux, qui pourrait non seulement illuminer des foyers mais aussi allumer la flamme d’un développement durable et inclusif en République Démocratique du Congo.

L’extension du réseau électrique et l’assainissement des services en électricité, un véritable engagement pris sur le terrain par la Société nationale d’électricité sous le leadership de Fabrice Lusinde.

Sphynxrdc.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *