Des parents appelés à préserver leurs enfants des effets néfastes liés aux réseaux sociaux

Les écolières, une proie facile

En République démocratique du Congo, des parents, en leur qualité de premiers encadreurs d’enfants, ont été conviés à anticiper sur les évènements en inculquant à leurs rejetons des valeurs susceptibles de faire face aux influences néfastes du mauvais usage des réseaux sociaux.

Au cours d’une rencontre dimanche à Kinshasa, un panel d’éducateurs a conseillé les parents à privilégier le dialogue franc et sans tabou dans les rapports quotidiens avec leurs enfants et à contrôler leurs fréquentations ainsi que d’autres activités de développement d’esprit auxquelles ces jeunes peuvent s’adonner.

« La mondialisation accélérée par la prolifération des NTIC (Nouvelles technologies de l’information et de la communication), entraine parfois des effets pervers dans nos cultures », ont-ils admis, avant de demander aux géniteurs de veiller à l’éducation de leurs progénitures afin de préserver dans un avenir proche, la RDC du péril.

La Covid-19 avec sa cohorte des malheurs, ne peut pas être pour les parents, un facteur de découragement, mais bien au contraire, celle-ci doit devenir une occasion de raffermir et de consolider la vie en famille, ont conclu ces panélistes.

Raymond Befonda

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.