Des Papa Réseaux chez Fatshi!

Jamais dans l’histoire de la République Démocratique du Congo, la cour du chef de l’Etat n’avait été si facilement pénétrée par ceux là que l’on peut qualifier de « Papa Réseaux », ces chasseurs d’image que tout le monde consomme aisément aujourd’hui à travers les nouvelles technologies de l’information. En effet, il ne se passe plus un jour sans que l’on retrouve soit une photo, soit une vidéo ou encore un élément sonore made in présidence dans les réseaux sociaux. Le cas le plus récent c’est la fameuse vidéo du Chef de l’Etat qui surprend son épouse, la très charmante Denise Nyakero, avec un joli bouquet des fleurs, Fatshi, alors, caché derrière la porte. Cette scène bien montée finira entre les yeux de tous les congolais. Car les « Papa Réseaux » avaient trouvé là une aubaine pour mettre à nue l’intimité du Chef de l’Etat. La suite, c’est tout Jérusalem jusqu’en Galilée qui connait: d’autres images similaires s’en sont suivies et ont inondé les réseaux sociaux sans oublier celle d’un jeune fiancé prêt à demander la main de sa fiancée en se cachant, comme Fatshi, derrière la porte, un bouquet de fleur artificiel à la main. Un vrai film hollywoodien.

L’ennemi de l’homme se trouve dans sa propre maison

Cette manière d’agir n’est certes pas la première car l’on se souviendra de la fuite d’un élément sonore du discours du Chef de l’Etat avant même sa diffusion qui avait ,d’ailleurs, occasionné l’interpellation de quelques reporteurs de la Rtnc et l’arrestation de l’équipe de Bosolo na politique. Plusieurs autres supports vidéos comme audio de la présidence de la République dont certains documents importants ont fait du Buzz comme pas possible sur les réseaux sociaux avec tous les commentaires à ne pas reprendre. Après Kabila, le président Félix Tshisekedi serait le chef de l’Etat le plus injurié de la Rdc. Ce qui renvoie à deux petites questions de curiosité: Les congolais connaissent-t-ils ce qu’un Président de la République? Et la deuxième question serait de savoir si ces Papa Réseaux, contrairement aux Paparazzi, n’ont pas d’autres ambitions derrière la tête? A la première question, la dernière réaction du président de la Douma, chambre basse du Parlement russe, Viatcheslav Volodine, doit interpeller. En effet, ce dernier a reproché le mercredi 17 mars dernier au président américain d’avoir « insulté » tous les Russes et « attaqué » son pays en traitant le président Poutine de « Tueur » .Le vice-président de la chambre haute, Konstantin Kossatchev, a lui demandé « des explications et des excuses ». Voilà jusqu’où peut porter l’atteinte à la personne d’un Chef de l’Etat. Chez nous, injurier le président de la République est devenu un pain quotidien. On a eu même à faire au sexe de la mère d’un ancien de l’état à travers un médias de la place et en direct. Qui oserait le faire à l’époque de Mobutu? La deuxième question, qui trouve déjà une réponse avec le nettoyage de son écurie lequel a commencé par la désignation d’un nouveau Directeur de la cellule de communication et de la presse présidentielle par le Chef de l’Etat est un signal fort. Tout porte à croire que Félix Tshisekedi a compris que c’est son image qui est ternie et qu’il faut en finir et pourquoi pas punir les fautifs.

In fine, le législateur congolais devrait veiller à la protection de l’image du Chef de l’Etat qui est le garant de la nation et représentant légal de l’Etat congolais à l’étranger. Qui ferait allégeance à un président qui est injurié à longueur de journée par ses compatriotes? Il est temps que les congolais respectent leur chef. Ce serait un début de considération pour toute la nation , car nul part l’ impolitesse d’un peuple fait de lui un peuple grand. Et à Jésus de recommander:  » Ne traite pas ton frère de Raca »!

Jacques Kalokola

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.