Des actions urgentes pour l’amélioration de la desserte en eau et en électricité dans la ville de Kinshasa

Au cours de la 31e réunion du conseil des ministres tenue ce vendredi 03 décembre dernier, par visio-conférence, le ministre des Ressources Hydrauliques et Électricité a présenté au conseil ,la note identifiant les actions urgentes à mener en vue de l’amélioration de la desserte en eau et en électricité dans la ville de Kinshasa.

Le ministre de tutelle Olivier Mwenze, indique l’accroissement démographique de (taux de croissance annuel à 4,7%) entraine un gap de 450.000 mètres cubes d’eau par jour sur une demande de 1 million de mètres cubes par jour alors que l’offre actuelle est de 550.000 mètres cubes par jour.

Par contre, quant à l’électricité, Kinshasa connaît un déficit d’environ 850 mégawatts sur une demande de 1 300 mégawatts alors que la SNEL ne fournit actuellement que 450 mégawatts.

En ce qui concerne le réseau de fourniture de l’électricité, il est caractérisé par la vétusté des équipements fonctionnels depuis 35 à 50 ans , des multiples pannes Moyennes Tension, des interventions illicites des inciviques sur les réseaux entrainant un dysfonctionnement, et l’obsolescence du réseau de l’éclairage public.

Par ailleurs , une série d’action urgentes à mener d’ici le 15 décembre 2021 ont été préconisées pour améliorer la desserte en eau potable à Kinshasa ainsi qu’un budget y afférent.

En fin, face à cette situation, dix-neuf (19) actions urgentes à mener d’ici fin décembre 2021 sur le réseau de distribution publique ont été identifiées . Six (06) autres actions à impact visible allant Au-delà de décembre 2021 visant notamment à reduire le délestage, améliorer la desserte et éclairer les artères de la ville ont été préconisées.

Pour rappel, le ministre des Ressources Hydrauliques et Électricité Olivier Mwenze, a sollicité du gouvernement la mise à disposition de ces fonds en faveur de la SNEL et de la REGIDESO mais aussi la prise des mesures urgentes pour mettre fin aux empiètement et construction anarchiques sur les espaces non aedificandi de ces entreprises étatique. Après débat et délibérations, le conseil a adopté ce dossier.

Aaron Kikadi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Verified by MonsterInsights