Défense : Colonel Mamadou Ndala, 8 ans déjà !

02 janvier 2014, 02 janvier 2022, cela fait huit ans jour pour jour depuis que le Colonel Mamadou Ndala était tué dans une embuscade à moins de 10 kilomètres de la ville de Beni pendant qu’il se dirigeait vers Erengeti, dans le cadre des actions contre quelques troupes armées où le Colonel Mamadou Ndala Moustapha mourra avec quelques compagnons de l’armée Congolaise, la FARDC.

Formé par des instructeurs belges, angolais, américains et chinois, il était commandant du 42e bataillon des commandos des Unités de Réaction Rapide des FARDC. Il s’est rendu célèbre en remportant des victoires éclatantes sur les combattants du Mouvement du 23 mars, M23, un mouvement qui sévissait dans l’Est de la République Démocratique du Congo .

Il était mort dans un attentat le 2 janvier 2014 près de Beni. Une vingtaine de personnes civiles et militaires avait été arrêtée et jugée dans cette affaire. Les grandes questions que l’on peut se poser en ce moment se présentent de la manière suivante :Est-ce que le défunt Mamadou Ndala Moustapha mérite d’être élevé au rang des héros national ? Qui a réellement était à la base de la mort du Colonel Mamadou Ndala Moustapha ?

Voldy Matiafu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Verified by MonsterInsights