Décès de Ngdanda: les hommages tombent déjà !

La nouvelle de la mort du dernier homme fort de Mobutu, Honoré Ngdanda, ce matin à Acadie au royaume du Maroc a eu du mal à passer dans l’opinion publique. Alors que la nouvelle était déjà dans les réseaux sociaux depuis les premières heures du matin de ce dimanche 21 décembre, pour les congolais ce fut un vrai coup de massue car celui là que l’on considérait comme l’un de plus farouches au régime de Kagame, vient de rendre l’âme. Les hommages à l’égard du  » Terminator » n’ont pas tardé à arriver. C’est le cas de l’un des journalistes de l’époque du Maréchal Mobutu et membre de Csac,Martin Tiefolo dit « Gauden’s » qui n’a pas manqué des mots pour souligner un côté moins connu de celui dont les congolais se faisaient une mauvaise image alors que l’homme était assez abordable:

 » Paix à son âme. Alors Rédacteur en Chef au Groupe de presse Le Palmarès, j’avais arraché une interview de ce grand homme qui était craint par les congolais sous le régime du Maréchal Mobutu.
Tout s’était passé dans son cabinet de travail, au Conseil National de Sécurité, CNS, en présence de Pépé Kisanga, mon complice de la rédaction, de feu SAKA qui était dans l’administration du CNS. Mais aussi d’un de mes aînés dans la profession.
Au début, je croyais avoir à faire à un homme arrogant et menaçant. Loin de là. C’est un Honoré Ngbanda qui s’était livré bonnement à toutes les questions, même les plus sensibles, qui vient de nous quitter.
Que voulez-vous, il avait marqué son temps. Ceux qui lui étaient proches diront que c’était un bon Monsieur. Ceux qui ne l’ont pas bien connu diront de lui tout en mal. C’est aussi ça la vie ».

Jusqu’au moment où nous mettons sous presse cette information, tout le pays est presque paralysé par cette triste nouvelle et une grande perte.

Jacques Kalokola

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.