CPI : les victimes de Thomas Lubanga bientôt indemnisés

La Chambre de la première instance de la Cour pénale internationale (CPI) a, dans un communiqué, rendu publique sa décision datée du 14 décembre 2020 dans l’affaire du procureur de la CPI contre Thomas Lubanga Diyilo. Décision par laquelle, renseigne Radio Okapi, cette Chambre approuve la mise en oeuvre de la réparation collective aux victimes , prenant la forme de prestation des services.
Concrètement, il s’agira de projets visant les soins de santé physique et mentale, de l’amélioration de la situation socio-économique, y compris la formation scolaire, universitaire et professionnelle. Sans oublier les cours de langues et de rattrapage scolaire, les activités génératrices des revenus ainsi que les allocations de subsistance et pensions en faveur de ces victimes.

Dans cette décision, la Chambre poursuit l’objectif de soulager les souffrances des crimes commis par Thomas Lubanga et ses hommes, rendre la justice en faveur de victimes r’ atténuant les conséquences des actes illicites et contribuer ainsi à la réinsertion sociale des anciens enfants-soldats.
A noter que le nombre de victimes ayant droit à la réparation collective s’élève à 1.045.
Pour rappel, Thomas Lubanga avait été condamné pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité ainsi que pour enrôlement des enfants-soldats de moins de 15 ans. Cela après 14 ans d’emprisonnement.
Olivier Dioso

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.