Clôture des pourparlers de Nairobi : « Les congolais sont un peuple hospitalier, mais en entrant en RDC, il faut passer par la porte et non par la fenêtre »(Uhuru Kenyata)

L’ancien président du Kenya, Uhuru Kenyata, vient de clôturer les pourparlers pour le retour de la paix en République Démocratique du Congo ce mardi.

Uhuru Kenyata

En sa qualité de facilitateur, ce dernier a lancé un appel vibrant aux groupes armés étrangers actifs dans les provinces orientales de la République Démocratique du Congo (RDC) de retourner dans leurs pays respectifs et mener des discussions avec les autorités en place.

Pour Uhuru Kenyatta, la République Démocratique du Congo étant un pays pacifique, ceux qui y viennent doivent « passer par la porte et non par la fenêtre ».

« (…)Les congolais sont un peuple hospitalier, mais en entrant en RDC, il faut passer par la porte et non par la fenêtre. Que tous les groupes armés étrangers rentrent chez eux et discutent avec leurs gouvernements en laissant le Congo en paix », plaide Uhuru Kenyatta, ancien président du Kenya lors de son intervention devant les délégués réunis en plénière.

Il y a lieu de rappeler que ce n’est pas pour la première fois que cet appel est lancé aux groupes armés étrangers actifs dans l’Est de la RDC de retourner chez eux et dialoguer avec les gouvernements de leurs pays.

Le même appel était formulé dans la feuille de route du mini-sommet de Luanda sans être mis en application .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *