Cinéma :Deux documentaires africains en première mondiale à la Berlinale

Cinéma :Deux documentaires africains en première mondiale à la Berlinale

1 0
Read Time:1 Minute, 51 Second
Allemagne : Deux documentaires africains en première mondiale à l
La 72ème édition de la Berlinale se tient du 10 au 20 février 2022.Crédit photo: Britta Pedersen/dpa-Zentralbild/dpa

Les deux films ont été produits dans le cadre du projet « Generation Africa » et concourent pour le prix du public du 72e Festival du film de Berlin, qui se déroule jusqu’au 20 février.

Deux documentaires africains ont été présentés, le 14 février, en première mondiale, à la Berlinale, le Festival international du film de Berlin. Il s’agit du film « No Simple Way Home » réalisé par sud-soudanais Akuol de Mabior, et du film « No U-Turn » du réalisateur nigérian Ike Nnaebue. Ces deux documentaires ont été réalisés à la faveur d’un appui financier du ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du développement (BMZ).

Projetés dans la section Panorama du festival, ces deux films sont en lice pour le prix du public pour le film de fiction et le documentaire les plus appréciés, a indiqué le BMZ. Les deux films ont été réalisés dans le cadre de la « Generation Africa », un projet de documentaires visant à créer une nouvelle trame narrative sur la migration, par le biais de films réalisés par des cinéastes africains.

Soutenu par la BMZ et la Deutsche Welle Akademie, ce projet est initié par STEPS, une ONG sud-africaine qui œuvre à créer des documentaires sur des questions sociales et environnementales pertinentes. Premier film sud-soudanais projeté à la Berlinale, No Simple Way Home raconte le parcours de Rebecca Nyandeng, première vice-présidente du Soudan du Sud. Quant à No U-Turn il aborde les raisons qui poussent des jeunes africains à risquer leur vie en tentant de rallier l’Europe clandestinement.

Ces dernières années, le BMZ a soutenu la formation et la professionnalisation d’environ 1500 cinéastes issus de 18 pays africains. Cela a permis la réalisation de plusieurs longs métrages qui ont remporté des prix cinématographiques internationaux. L’engagement du BMZ a pour objectif de contribuer à former l’opinion publique, en Afrique et en Allemagne, sur plusieurs défis actuels. Il s’agit également d’aider les cinéastes bien formés à intégrer l’industrie cinématographique, un secteur en pleine croissance dans de nombreux pays africains.

Dpa service Afrique

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
A la une Actualité Culture société