Chanson souvenir : » Misele », quand une femme sans défense fait recours à un gangster(OK Jazz )

En 1964, le TP OK JAZZ est dans sa plus grande forme encore et toujours sous le leadership du Grand Me Franco Demi à mort. Dans l’album signé cette année, l’on retrouve plusieurs chansons à succès interprétées par des voix de tête comme Vicky Longomba (Ngele ya Bato), Edo Nganga(Likambo Nguma aloba), Franco(Polo), etc.

Une chanson particulière à thème devrait retenir l’attention de plusieurs férus de la belle époque : Misele. Cette chanson composée par Franco raconte le calvaire d’une femme mariée très malmenée par son voyou de mari qui la tabasse chaque jour. Sans protection, ni un frère qui peut faire régler des comptes à son voyou de mari, cette dernière supplie un gangster du quartier à qui elle est prête à lui payer un avocat. Pour la petite histoire, Misele avait déjà fait mordre de la poussière au fameux mari et c’est depuis cet exploit que la pauvre dame rappelle au fameux mari que s’il osait encore mettre la main sur elle, elle ferait appel à Misele. Suivons le morceau :

Don Petit N’Kiar

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *