chanson souvenir :  » Mbata na mokongo », quand une femme belle et célibataire demande sa délivrance(Empire Bakuba)

chanson souvenir :  » Mbata na mokongo », quand une femme belle et célibataire demande sa délivrance(Empire Bakuba)

1 0
Read Time:41 Second

Elle est jeune et belle, vierge, d’après les paroles rendues par l’orchestre Empire Bakuba à travers la chanson  » Mbata na mokongo », une gifle au dos, en lingala. En d’autre terme, on parlerait d’un  » Mokako swa », une bénédiction traditionnelle. Et cette dame la veut pour, finalement, savourer les délices de Capoue, elle qui est restée longtemps sans se faire avoir et elle l’exprime :

 » Naza n’a nga démarreur azanga mopelisi », pour dire :  » je suis intacte, le premier arrivé, trouvera un moteur tout neuf« .

Des paroles imagées qui ont donné à cette belle chanson toute sa valeur qui marque encore les férus de l’art d’Orphée jusqu’à aujourd’hui.

L’orchestre Empire Bakuba garde encore sa notoriété de n’avoir pas osé se verser dans des chansons qui ont conduit tout un pays dans des décibels du genre: » Lokota mpata ».

Don Petit N’Kiar

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
A la une Actualité Culture Femme Musique societé Societe kinshasa