CENI : Patricia Nseya, rapporteur, confirme les propos du Président Dénis Kadima sur le financement et l’IGF s’active

CENI : Patricia Nseya, rapporteur, confirme les propos du Président Dénis Kadima sur le financement et l’IGF s’active

0 0
Read Time:1 Minute, 22 Second

Mardi 15 février, madame Rapporteur de la Commission Électorale Indépendante a utilisé le même Canal, la radio Top Congo pour confirmer que la CENI n’a reçu que des frais de fonctionnement et de Salaire , le propos du Président Dénis Kadima allait dans ce sens le week-end dernier. Du coup l’IGF, à travers Jules Alingete, a annoncé la pose de ses valises à la centrale électorale dès ce jeudi 17 février.

L’un des directeurs à la CENI se pose une question sur la réplique du Ministre des finances qui a avancé des chiffres. Ce directeur ne comprend pas les affirmations du Ministre. Patricia Nseya dira :

 » La CENI ne peut pas organiser les élections avec les frais de fonctionnement et de rémunération. La CENI exige du gouvernement son autonomie financière. L’état actuel de son bureau administratif. »

Ce que beaucoup considérent comme un jeu de ping-pong entre Dénis Kadima et Nicolas Kazadi risque d’amener à d’autres révélations. A la CENI, on s’étonne que juste après ce tir croisé entre les 2 hommes l’IGF oublie que dans le passé elle annonçait lancer les enquêtes sur la gestion de la CENI depuis le cycle électoral passé. Curieusement, Jules Alingete a annoncé sur Top Congo que le jeudi ses inspecteurs feront un tour à la CENI pour suivre de près la gestion de l’argent perçu depuis l’avènement du nouveau bureau et cela de façon permanente.

Ce qui est clair d’après les propos de Patricia Nseya la CENI est en difficulté de financement. Et Denis Kadima n’était pas allé par le dos de la cuillère pour le dire. La suite serait concocter à partir de cette révélation ?

Valentin Kamundala

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
A la une Actualité politique societé société Societe kinshasa