CDM Qatar 2022 : réactions avant le barrage retour Maroc – RDC

CDM Qatar 2022 : réactions avant le barrage retour Maroc – RDC

2 0
Read Time:3 Minute, 4 Second

Très attendue, la rencontre aller de la double confrontation entre le République démocratique du Congo (RDC) et le Maroc en barrage de la Coupe du monde Qatar 2022, soldée par une égalité d’un but partout à Kinshasa, a suscité quelques réactions, avant le retour ce mardi à Casablanca.

Les Léopards de la RDC séjournent depuis le 26 mars au Maroc, après six heures de vol à bord d’un avion d’Ethiopian Airlines affrété par le gouvernement. Les fauves congolais vont défier les Lions de l’Atlas marocains en match retour des barrages de la Coupe du monde (CDM) Qatar 2022.

Au match aller le 25 mars au stade des Martyrs, à Kinshasa, les deux équipes s’étaient séparées sur la parité d’un but partout. La délégation des Léopards avait établi son quartier général à Mazargan, à El Jadida, avant de prendre la route pour Casablanca le 28 mars.

En conférence de presse après le match aller, Hector Cuper avait déclaré : « Nous continuons à espérer, nous avons commis une erreur d’inattention mais on ne peut pas se plaindre de la manière dont nous avons joué contre le Maroc ». N’ayant pas foulé l’aire de jeu lors du  premier match, le milieu organisateur de Lens en France, Gaël Kakuta, s’est exprimé sur les réseaux sociaux pour ce match retour et une éventuelle qualification de la RDC, quarante-huit ans après la première présence au Mondial, en Allemagne. « Certains veulent que cela arrive, d’autres aimeraient que cela arrive et quelques-uns font que cela arrive. Nous allons tout donner pour que cela arrive », a-t-il écrit.

Lui aussi, absent de la feuille du match après son arrivée tardive à Kinshasa pour le regroupement, Meschak Elia pourrait être sur le terrain avec la sélection congolaise au stade Mohammed V de Casablanca. « Rien n’est perdu. Nous allons tout donner librement à Casablanca pour cette qualification. Merci à toute l’équipe pour ce travail. L’histoire de la qualification sera encore plus belle et plus excitante au Maroc », peut-on lire sur ses réseaux sociaux.

Buteur pour son premier match officiel avec les Léopards, l’attaquant Yoane Wissa de Brentford en Premier League anglaise a lâché ceci sur ses réseaux sociaux : « Le retour sera un autre match. RDC eloko ya makasi…Merci au coach de m’avoir fait confiance »  

Entraîneur principal du CS Don Bosco de Lubumbashi et sélectionneur des U17 de la RDC, Eric Tshibasu est revenu, pour sa part, sur le match aller avec quelques observations. « Le match avait bien été préparé pour empêcher que les Marocains puissent s’exprimer offensivement. Malheureusement, nous n’avons pas pu tuer le match. On avait un plan de jeu qui était de contenir les assauts marocains en essayant de les avoir en contre. En seconde période, nous avons lâché un peu tactiquement, avec les changements aussi qui ont  déséquilibré l’équipe. Il n’y a pas eu de rigueur dans le placement défensif. C’est le football. Nous sommes un peu déçus du score nul au regard de la physionomie du match », a-t-il fait observer.

Et d’espérer pour le match retour : « Il y a de l’espoir, autant ils ont marqué ici, nous pouvons également le faire là-bas. Il faut croire à ses chances. La pression sera chez eux au match retour. Il faut arriver à les avoir en contre et les déjouer en les mettant en doute dès le début du match ».

Martin Enyimo

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
A la une Actualité société Societe kinshasa Sports