Site icon SPHYNXRDC

Cannes 2023 : « L’Enlèvement », histoire choc d’une conversion forcée au catholicisme(illustration vidéo)

« L’Enlèvement », nouveau film du réalisateur italien Marco Bellocchio, raconte l’histoire d’Edgardo Mortara, un jeune enfant juif baptisé en secret par sa servante et arraché à sa famille sur ordre du pape. À travers cette affaire qui a secoué l’Italie du XIXe siècle, ce drame historique lève le voile sur une pratique répandue à l’époque, exercée au nom de Dieu pour « sauver l’âme » des juifs.

Peu de grands thèmes se dégagent cette année au sein de la sélection du Festival de Cannes tant la liste des films retenus est éclectique. Pour autant, cette 76e édition a été émaillée de plusieurs fresques historiques très remarquées qui ont suscité d’intenses débats sur la Croisette.

Cette exploration de grands événements du passé a débuté dès l’ouverture avec l’avant-première de « Jeanne du Barry », nouveau film de Maïwenn sur la tumultueuse relation entre Louis XV et sa dernière favorite. Avec un Johnny Depp en roi de France, dont la prestation a fait couler beaucoup d’encre, en plus des nombreuses polémiques drainées par le film.

Sur le même thème, « Le Jeu de la reine », du Brésilien Karim Aïnouz, explore le destin d’une autre femme forte, Catherine Parr, sixième épouse du terrible roi d’Angleterre Henri VIII, qui était parvenue à résister à sa tyrannie.

D’autres longs-métrages explorent des épisodes dramatiques de l’Histoire moins connus, comme le nouveau Martin Scorsese, « Killers of the Flower Moon », rassemblant Leonardo DiCaprio et Robert De Niro. Ovationné sur la Croisette, ce film de plus de trois heures revient sur le meurtre de membres de la tribu amérindienne des Osages, dans les années 1920, après la découverte de grandes quantités de pétrole sur leur territoire.

Enfin, deux drames historiques en compétition ont été particulièrement appréciés par la critique : « The Zone of Interest », de Jonathan Glazer, puissant récit de la vie ordinaire d’un commandant d’Auschwitz, et « Rapito » (« L’Enlèvement »), du réalisateur italien Marco Bellocchio.

Ce drame historique retrace l’incroyable destin d’Edgardo Mortara, jeune Italien juif né à Bologne en 1851, dont l’histoire a suscité un émoi national dans l’Italie du XIXe siècle. Baptisé en secret, alors qu’il était bébé, par sa servante, il est enlevé à sa famille à l’âge de six ans, sur ordre du pape, et placé dans un institut à Rome, où il est élevé dans la foi catholique jusqu’à l’âge adulte. Une histoire effroyable qui est loin d’être un cas isolé.

https://youtu.be/mMuqhIEc7bk
Film Rapito

Avec France 24

Quitter la version mobile