CAN 2023 : Sélection surprise de cette compétition, les Léopards de la RDC attendue ce lundi à Kinshasa pour une Odyssée de la gloire

Dans une danse et une osmose envoûtante entre le talent et la détermination, les Léopards de la RDC reviennent à Kinshasa telles des étoiles filantes illuminant le ciel du football. Telle un phénix surgissant des cendres du doute, l’équipe de Sébastien Desabre a conquis les cœurs et les esprits en se hissant avec bravoure jusqu’en demi-finale de la 34ᵉ édition de la Coupe d’Afrique des Nations.

La Féderation Congolaise de Football, actuellement gérée par le CONOR (comité de normalisation) a, par le biais des canaux numériques, annoncé avec émotion le retour tant attendu de ces fiers ambassadeurs au pays. Une invitation chaleureuse est lancée à la population kinoise pour accueillir ces héros au parcours exceptionnel. 

Leur parcours à la CAN a été une symphonie d’exploits, culminant dans un duel épique lors de la petite finale face aux Bafanas Bafanas d’Afrique du Sud. 

L’épopée inattendue des Léopards a captivé l’âme du continent, faisant vibrer les cœurs des amateurs de football. Leur cohésion, leur passion et leur ténacité, avec à leur tête le Sélectionneur manager Sébastien Desabre, les ont élevés au rang de héros nationaux, dignes de l’admiration et de la reconnaissance de tous. Le retour des Léopards à Kinshasa est une occasion de célébrer ces joueurs, symboles d’espoir et d’unité pour toute une nation qui n’ont pas hésité une seule seconde pour montrer en toute occasion leur empathie et communion avec la population congolaise meurtrie à l’Est du pays. 

Le parcours des léopards est celui d’une histoire d’une sélection aux à bois, ressuscité par un homme, Sébastien Desabre, le français a avec maestria fait renaître de ces cendres le grand Léopard qui non seulement tombé en désuétude, mais également disparaissait dans le concert des grandes nations du football.

Comme il le dit si bien, le technicien français a redonné à la RDC la place qu’il mérite en Afrique. Après 3 nuls en phase de groupes, dont un match référence face au Maroc, demi-finaliste de la dernière Coupe du Monde et première nation de football sur le continent, les fauves Congolais ont mis dehors le septuple champion d’Afrique et Vice-champion, l’Égypte (1-1, 8-7 tab). Ils ont signé leur première victoire en quart de finale face à la Guinée (3-1) grâce à deux buts des tauliers, le capitaine Chancel Mbemba et Arthur Masuaku auteur d’un de plus beau de cette CAN.

Malgré la défaite en demi face à la Côte d’Ivoire pour une retrouvaille neuf ans après, la RDC a dominé et malmené l’Afrique du Sud en petite finale et à d’une manière imméritée perdue la médaille de bronze par un jeu de lotterie de tirs aux buts (0-0,5-6 tab). 

Les Léopards affichent un bilan plus que positif pour toute la nation, en 7 rencontres, ils ont inscrit 6 buts marqués contre 5 concédés, 1 victoire, 1 défaite et 5 matchs nuls. 

Alors que les Léopards rentrent chez eux auréolés de gloire, leur épopée à la CAN 2023 restera gravée dans les annales du football Africain. Leur performance inspirante a non seulement renforcé la fierté nationale, mais a également ouvert de nouveaux horizons pour le football en RDC, que dire de cette affirmation de leur sélection manager Sébastien Desabre « La plus grande satisfaction, c’est que désormais les agents ou des joueurs de très bon niveau nous appellent directement pour manifester leur intérêt pour la sélection. Il y a un an et demi, c’était nous qui allions les démarcher ».

En accueillant ces valeureux athlètes, Kinshasa et l’ensemble du Congo célèbrent non seulement leurs exploits sur le terrain, mais aussi l’esprit de courage et de résilience qui anime tout un peuple passionné de football.

Glad NGANGA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *