Caf: Après la Rdc, le Gabon doit s’expliquer

La Fédération Congolaise de Football Association (FECOFA) avait apporté à la connaissance de la CAF, d’autres éléments de preuve dans le dossier du joueur aux origines douteuses, Trésor Kanga, et d’après nos sources dignes de foi, ce seraient ces éléments de preuve qui seront à la base de ce énième report du verdict du jury disciplinaire de la Confédération Africaine de Football (CAF).

La CAF demande des explications à la Fédération Gabonaise de Football (FEGAFOOT) comment la mère du joueur Guelor Kanga en la personne de Kiaku Umba officiellement décédée en 1986 à Kinshasa peut-elle donner naissance à un nouvel enfant en 1990 à Oyem au Gabon.

C’est à cette préoccupation soulevée par les juristes de la CAF (Confédération de Football Association) que les Gabonais devront répondre pour éclairer la lanterne de la CAF. Ça sent mauvais, pour le gabonais…

Rappelons tout de même que dans ce dossier, la RDC accuse le milieu de terrain d’avoir falsifié sa date de naissance. La Fecofa affirme que le Panthère est né à Kinshasa en 1985 et non 1990 à Oyem.

Ezechiel Kasenda

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.