Bureau définitif du Sénat: L’Union sacrée en ordre dispersée!

Bureau définitif du Sénat : L’Union Sacrée en ordre dispersé . Le Sénat a surpris tout le monde par la suspension des activités contenues dans le programme rendu public pour le vote et l’installation du bureau définitif. Mais ce vendredi 26 février, un communiqué vient d’être publié par le bureau d’âge, annonçant la reprise de la campagne électorale le dimanche 28 et le lundi 29 février. Le vote et l’installation du bureau définitif interviendront le mardi 30 février 2021. Mais ce qui nous intéresse ici c’est le désordre au niveau de dépôt des candidatures. Lors du vote et installation du bureau définitif à l’Assemblée nationale, Modeste Bahati, qui chapeautait l’Union Sacrée de la nation, avait brillamment réussi l’opération. A chaque poste, l’Union Sacrée avait présenté un seul candidat. Sauf au poste de rapporteur adjoint réservé à l’opposition qui avait deux candidatures. C’était le succès ! Et maintenant, vient le tour du Sénat où lui-même est candidat unique à la présidence. Mais les choses semblent se compliquer. A part le poste du président où il y a qu’une seule candidature et la 1e vice-présidence déjà occupée par Samy Badibanga, tous les restes ont reçu chacun plusieurs candidatures déposées en désordre par les membres de l’Union Sacrée. Même le rapporteur adjoint réservé à l’opposition, il y a une candidature de l’Union Sacrée. Chose étonnante ! Pourquoi alors ce désordre de l’Union Sacrée à l’élection du bureau définitif du Sénat ? Auraient-ils des mécontents à la présentation des candidatures, entre les membres de l’Union Sacrée? Que se passe-t-il exactement au sein de cette grande machine sur laquelle repose l’espoir du peuple congolais?

Gel Boumbe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.