Boxe poids lourds: le congolais Martin Bakole bat le français Tony Yoka à Paris !(vidéos)

Boxe poids lourds: le congolais Martin Bakole bat le français Tony Yoka à Paris !(vidéos)

0 0
Read Time:1 Minute, 57 Second

Le combat de boxe très attendu à Paris dans la salle Accor Arena de Bercy ce samedi 14 mai s’est soldé par la victoire du congolais Martin Bakole qui vient de déchirer de démystifier le Français Tony Yoka !

Parti comme favori pour n’avoir jamais perdu un seul de ses combats, le boxeur français d’origine congolaise Tony Yoka, s’est vu malmené dès l’entame du premier round par l’autre congolais de la République démocratique du Congo.

Incisif dès le début du combat, Bakole a été tranchant durant six rounds, en mettant à genoux son adversaire dès le premier round.

Assez rapidement, Martin Bakole a pris le dessus dans cet affrontement. Plus lourd au poids de 16 kg sur la dernière pesée, le Congolais envoyait ses coups avec puissance et avec précision. Tony Yoka faisait parler sa mobilité, mais le Français était déjà compté dès le premier round. Pour la première fois de sa carrière, le champion olympique est allé au tapis chez les professionnels. Cette avalanche de coups a duré trois rounds, puis Yoka a commencé à placer ses premiers directs. Mais Martin Bakole, 13ᵉ mondial chez les lourds, continuait à envoyer ses directs, ce qui a fait saigner le Français au visage.

Au cinquième round, le Français était pour la deuxième fois de la soirée compté par l’arbitre, cette fois-ci pour un problème au niveau de sa cheville. Dans la septième reprise, on a senti que les choses pouvaient tourner en faveur du Parisien. Bakole paraissait fatigué, a été touché à deux reprises, mais ne semblait pas être atteint plus que ça. Dans le huitième round, le Français a pris l’avantage en marquant plus de points que son adversaire. Poussé par un public de l’Accor Arena de Bercy acquis à sa cause, Tony Yoka devait être très percutant sur les deux dernières reprises pour l’emporter. Dans le dernier round, le champion olympique n’avait plus d’énergie pour renverser ce combat.

À la fin du combat, le Congolais a remercié le bon Dieu et son frère champion Ilunga Makabu, présent dans la salle.

Avant de rejoindre les vestiaires, le Français d’origine congolaise s’est exprimé, lui aussi : “Martin était plus fort sur le ring. Félicitations à lui. Il est temps de retourner travailler.

Deb’s Bukaka

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
A la une Actualité societé société Sports