Augustin Kabuya aux Kwilois: « Le grand Bandundu est détruit par ses propres fils »!

Augustin Kabuya, Sg de l’Udps

Après Kongo central, Kenge, Bulungu, Idiofa, Kikwit, le Secrétaire Général de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social « UDPS » en sigle, a tenu un meeting à la place de la tribune de l’ONATRA à Bandundu ville, Chef-lieu de la province du Kwilu, en présence d’une foule nombreuse ; notamment : les partis politiques de l’Union Sacrée de la Nation, les confessions religieuses, les leaders communautaires et la population ainsi que toute la notabilité de la ville de Bandundu en ce dimanche 13 juin 2021.

Prenant la parole, Augustin KABUYA MWANA BUTE, a salué la population de la ville de Bandundu, tout en la transmettant aussi les salutations du Chef de l’Etat Félix Antoine TSHISEKEDI et du Président de son parti, le Premier Vice-Président de l’Assemblée Nationale, Jean-Marc KABUND A KABUND.

La population en liesse

Après avoir présenté toute la délégation qui l’accompagne, le numéro un de l’administration de l’UDPS, a présenté et investi le Comité fédéral de la province du Kwilu.

Le Comité installé entonne l’hymne du parti

AK-47 comme on le surnom, Augustin KABUYA a échangé sans manier la langue de bois avec la population de la ville de Bandundu sur les questions brulantes du pays en général, particulièrement de la province du Kwilu.

La foule scandait de chansons demandant ainsi le départ de l’actuel Gouverneur de province Willy ITSUNDALA et le Président de l’Assemblée province Serge MAKONGO, la foule a demandé également l’asphaltage du tronçon Mongata-Bandundu ville et Invite le Président Félix TSHISEKEDI à visiter Bandundu, pour s’en acquérir de la situation précaire et calamiteuse de cette population pour y apporté tant soit peu les solutions.

La population plus qu’exigeant


Répondant à la population, le Patron de l’administration du parti présidentiel a planté le décor en lâchant le propos en ces termes en lingala:

« Oyo ayebi que a contribua na destruction ya mboka oyo a luka déjà ba minganga po ako bela tension, po, na koloba naza banque te » traduction

«  Celui qui se reproche qu’il a, d’une manière ou d’une autre contribué à la destruction de cette province, qu’il cherche déjà les médecins, parce qu’il aura la tension, je veux tous, vous dénoncez ici et maintenant, parce que, je ne suis pas une banque pour cacher la vérité »

Kabuya convaint à Bandundu

Le Bandundu est détruit par ses filles et filles

« Le grand Bandundu c’est-à-dire, Kwango, Kwilu et Maï-ndombe, est détruit par ses propres fils et filles qui ont longtemps travaillé avec l’ancien régime 18 ans sans une réalisation dans leur propre province. Hormis les grands ministères au niveau national à l’instar de ministère du plan, le Bandundu a géré la primature de ce pays pendant pratiquement plus de 5 ans, en commençant par Gizenga, Muzito pour ne citer que ces deux-là. Qu’est-ce qu’ils ont fait ? » a posé la question Augustin KABUYA, Rien du tout ! Rétorque la population.

La route MongataBandundu ville

La route Mongata-Bandundu bientôt reconstruite

« Il y avait l’avion qu’on pouvait bien prendre, mais non, nous avons voulu emprunter cette route pour palper les réalités et les difficultés que vous avez à voyager sur cette route d’intérêt national qui est dans un état lamentable, alors que cette province a de grand politiciens, qui ont géré et continuent de gérer ce pays, laissé cette route qui relie le chef-lieu de la province à la capital dans cet état ! C’est tout simplement inacceptable» a-t-il dit.

Plusieurs questions ont été abordées, dont AK-47 a balayées à un coup de rafales, à la grande satisfaction de cette population qui scandait de chansons à l’honneur de l’UDPS, du Chef de l’Etat Félix Antoine TSHISEKEDI et du Secrétaire Général du parti Présidentiel.

Il sied de Signaler que, avant la fin de son meeting, Augustin KABUYA, la population et quelques personnes dans la tribune ont allumé des bougies en chatant Joyeux anniversaire au Président de la République Félix Antoine TSHISEKEDI qui fêtait son 58e Anniversaire de naissance.

Ezéchiel KASENDA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.