Assemblée provincial de Kinshasa : révocation pour incompétence des quelques ministres et responsables des régies financières

C’est par un courrier que le Président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa, Godé Mpoyi,accusé réception par le secrétariat du cabinet du gouverneur de la ville province de Kinshasa, a saisi Gentiny Ngobila Mbaka, gouverneur de la ville de Kinshasa rendu public ce vendredi 15 septembre 2023 pour demander la révocation des certains membres du gouvernement provincial et deux responsables des régies financière.

En effet, à l’issue de la conférence des Présidents qui s’est tenue ce vendredi 15 septembre dont la majorité des députés provinciaux ont rehaussé de leur présence, ont après débat et discussion relevé que le constat est désolant au seins de l’exécutif provincial.
A la quête des ressources financières à mobiliser pour financer les projets de développement et différents infrastructures, la ville de Kinshasa considérée comme capitale et miroir de la RDC, se doit d’importantes décisions et une certaine rigueur dans sa gestion, afin d’atteindre tout ces objectifs.D’apres les membres de l’Assemblée provincial, certains membres du gouvernement provincial qui ont pour mission de gérer au quotidien la ville ont failli à leurs missions régaliennes, en se distinguant dans l’incompétence qui serait a l’origine d’un déficit criant dans la capacité de la ville ay mobiliser les recettes, privant ainsi les deux institutions phare de Kinshasa,( assemblée provinciale et Gouvernement provincial) les moyens de sa politique.

Dans le bancs des accusés figurent le ministre provincial des finances etcelui de l’économie, le directeur général de la direction générale des recettes de Kinshasa, et celui de la direction générale de publicité extérieure de Kinshasa ,le ministre en charge de l’intérieur,qui est reproché de ne pas être en même de gérer efficacement la situation sécuritaire qui paralyse la ville, ainsi que le commissaire en charge de l’environnement concernant la problématique de la salubrité.


Leur révocation est exigée dans 72 heures qui suivent et, si rien n’est fait, une session extraordinaire sera convoquée à cet effet , lit on dans le courrier signé par l’actuel Président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa Godefroy Kadima Mpoyi.

Yannick MB

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Verified by MonsterInsights