Assemblée nationale : l’Union européenne chez Mboso pour apporter un soutien à la tenue d’élections

Assemblée nationale : l’Union européenne chez Mboso pour apporter un soutien à la tenue d’élections

0 0
Read Time:2 Minute, 13 Second

Après la séance d’ouverture de la session ordinaire de mars, le premier parlementaire congolais, Christophe Mboso N’kodia Pwanga , président de la Chambre basse du Parlement, a reçu en audience, vendredi 18 mars 2022 en son cabinet du Palais du peuple, une forte délégation d’ambassadeurs de l’Union européenne, conduite par Jean-Marc CHÂTAIGNER.
, Au menu de leurs échanges, ils ont évoqué le dialogue politique.


Au sortir de l’audience, Jean-Marc Châtaigner s’est exprimé en ces termes : « une forte délégation de l’Union européenne et ses États membres: la Belgique, la Suède, l’Espagne et les différents États membres qui m’ont accompagné. C’est une rencontre qui s’inscrit dans le cadre du dialogue politique que nous entretenons régulièrement avec les autorités nationales, avec le gouvernement, avec les institutions parlementaires ainsi qu’avec la Société civile . Et la réunion d’aujourd’hui s’inscrivait particulièrement dans le cadre d’ouverture de la session parlementaire, le président Mboso a d’ailleurs remarqué que nous étions venus nombreux assister à l’ouverture de la session mardi. Et pour nous, c’est une opportunité d’aborder ensemble les différents sujets d’intérêt commun qui existent dans le cadre de ce dialogue politique. Écoutez, nous avons vraiment abordé beaucoup de sujets qui nous intéressent, qui intéressent le Congo, qui nous intéressent ensemble. Nous avons parlé également de la lutte contre le trafic illicite, de la lutte contre la corruption, de différents projets de lois qui existent en la matière , a fait savoir Jean-Marc Châtaigner. On a évoqué avec le président de l’Assemblée nationale les sujets liés au changement climatique, ceux liés à l’importance aussi du genre.Le président Mboso nous a présenté, a renchéri Châtaigner, le calendrier de la loi électorale ,et nous, nous lui avons présenté le soutien que l’Union européenne allée apportée au processus électoral suite à la requête du président de la République. Nous avons échangé, je dirais de façon très variée, sur ces différents sujets d’intérêt commun pour nous et pour la République démocratique du Congo. Autour de ces échanges, on veut qu’on construise ensemble, on veut apporter des solutions qui existent chez nous, prendre en compte de ce qui va se faire au Congo et puis travailler ensemble pour améliorer ensemble de choses .

Un tout dernier point que je n’ai pas cité qui me semble très important dont nous avons parlé avec le président Mboso, c’est bien la situation dans l’Est de la RDC, dans les provinces qui sont actuellement sous état de siège. Nous avons aussi échangé sur ça. Nous avons également entendu la demande du président par rapport au soutien que doit apporter l’Union européenne au gouvernement de la République démocratique du Congo avec d’autres partenaires pour essayer de ramener la paix dans l’Est du Congo ».

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
A la une Actualité Diplomatie Finances politique societé Societe kinshasa