Barrage Mondial 2022 : le Maroc accuse la RDC de « comportement anti fair-play »

Barrage Mondial 2022 : le Maroc accuse la RDC de « comportement anti fair-play »

1 0
Read Time:52 Second
IMG
La Fédération royale marocaine de football (FRMF) a envoyé une protestation au secrétariat général de la Confédération africaine de football (CAF) contre ce qu’elle qualifie d’ « agissementsts anti faire-play » subi à Kinshasa lors de l’arrivée de son équipe nationale.

La FRMF dénonce l’absence du représentant officiel de la Fédération congolaise de football association (FECOFA), l’indisponibilité de deux bus qu’ils avaient loué, absence d’un cordon de sécurité qui aurait poussé un grand nombre de supporters locaux de les empêcher le passage.

« Nous demandons à ce que la CAF prenne les dispositions nécessaires et règlementaires pour que de tels actes anti fair-play soient sanctionnés et ne se reproduisent pas, sachant que la FRMF se réserve tous les moyens pour faire valoir ses droits », a écrit le secrétaire général de la fédération marocaine au secrétaire général de la CAF.

Côté congolais, on parle d’intimidation et de manipulation connues des équipes Maghrébines. De quoi lancer les hostilités à deux jours du match aller de ces barrages au stade des Martyrs.

Socrate Nsimba/digital Congo.net

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
A la une Actualité société Societe kinshasa Sports